La réduction des émissions de gaz à effet de serre envisagée est insuffisante…

dans Brèves/News

Rien ne va plus à Copenhague où le Sommet pour la lutte contre le réchauffement climatique prend une tournure inquiétante à la veille de l’arrivée de nombreux chefs d’état. Stigmatisant une ambiance déjà pesante, la Présidente du Sommet, Connie Hedegaard, a démissionné de son poste, remplacée par le Premier Ministre danois…

La réduction des émissions de gaz à effet de serre envisagée par les pays développés est a priori très insuffisante aux yeux des experts. L’avancée des débats fait aujourd’hui état d’une réduction de l’ordre de 12 à 16 % d’ici 2020 alors que la nécessité voudrait de réduire les GES de 25 à 40 % à cet horizon. Une insuffisance générée par la volonté des Chinois notamment de ne pas entraver la bonne marche de leur industrie qui est le socle de leur croissance.

Par ailleurs, le Sommet prend une étrange orientation : plutôt que d’envisager les meilleures options pour réduire les émissions de gaz à effet de serre au plus vite, les protagonistes envisagent bien plus d’aider les pays émergents financièrement pour faire face à ce qui semble être de plus en plus l’acceptation inéluctable du réchauffement climatique. A croire que les grands de ce monde ont décidé de souscrire à la fin du monde…Drôle de traité que celui-là !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*