Le Bitcoin est-il un solide rempart face à l’inflation actuelle ?

//
crypto bitcoin
Crypto Bitcoin - ©Executium, CC0 Unsplash Creative Commons

Alors qu’il y a quelques années, acheter du Bitcoin était considéré comme sulfureux, l’actif crypto gagne doucement une place dans les portefeuilles financiers des investisseurs. Après l’arrivée des courtiers professionnels et des start-ups, les conseillers financiers traditionnels interrogés par leurs clients comment à en parler.

Un manque de recul pour affirmer quoique ce soit

Treize ans aprèsla publication du livre blanc décrivant le protocole Bitcoin, la crypto-monnaie la plus connue, et 10 ans après la création de la plateforme de trading Coinbase, qui a connu son introduction en bourse l’année dernière, le passage progressif des crypto-actifs d’un statut de niche à un investissement depuis Facebook est indéniablement risqué, mais il se normalise.

Les actualités ukrainiennes ont également accordé une attention particulière aux crypto-monnaies et à leur mode de négociation indépendamment des canaux bancaires traditionnels. D’autre part, le conflit armé et la forte volatilité qui en résulte sur les marchés financiers soulignent le lien croissant entre les valorisations du Bitcoin et les valorisations boursières cotées.

La hausse des prix fait la une des journaux du monde entier depuis le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Aux États-Unis, l’inflation a récemment battu un record de 40 ans. La situation en Europe est tout aussi désastreuse. Avec des prix en hausse de plus de 5% dans la zone euro et de 4,9% au Royaume-Uni, les prix du pétrole deviennent préoccupants. Pour cette raison, le rôle de Bitcoin en tant que couverture contre l’inflation a gagné en popularité.

A l’heure actuelle, et depuis quelques semaines, le prix du bitcoin stagne aux environs des 40 000 dollars. Pendant ce temps, l’inflation court et le prix du pétrole n’a jamais été aussi haut. Selon le rapport mensuel des analystes de données de Kaiko, le prix du Bitcoin a dépassé l’inflation. Ces mouvements signifient que les utilisateurs de Bitcoin ont peut-être anticipé une augmentation des prix. La couverture contre l’inflation peut être la raison de cette accumulation. Danny Scott, PDG de la principale bourse britannique CoinCorner, soutient cet argument. Il n’est “pas surpris par le niveau d’inflation que nous observons dans le monde”.

Un député utilisateur de Bitcoin n’est “pas surpris” par la montée en flèche de l’inflation. En fait, le leader d’opinion belge Christophe De Beukelaer a été le premier politicien européen à être payé en Bitcoin. Selon lui, “quand on injecte des milliards de dollars, comme on le fait, à un moment donné il faut payer les factures”. Il ne s’agit pas seulement d’implications financières. Aujourd’hui, “les gens ne le voient pas et ils ne s’en rendent pas compte, mais l’inflation a un impact majeur sur leur bien-être.” Le député pense même qu’on va vivre une crise monétaire majeure prochainement.

Le Bitcoin peut-il nous protéger d’une crise majeure ?

Le bitcoin en tant que couverture contre l’inflation est un argument populaire aux États-Unis. Comme leur croissance est limitée et transparente, on peut s’attendre à ce que les crypto-monnaies soient un rempart efficace contre l’inflation.

Cependant, “il n’y a pas suffisamment de données pour prouver que Bitcoin est statistiquement une bonne couverture contre l’inflation”. De plus, selon Nicolas Bertrand, nous “n’avons pas vu le Bitcoin comme une bonne couverture en termes d’adoption”. Bitcoin résout le problème de la séparation de la monnaie de l’État, mais présente de nombreux autres avantages.

La couverture de l’inflation de manière décentralisée et globale pourrait en être une. Que le Bitcoin serve de réserve de valeur ou de couverture contre l’inflation est à débattre. Cependant, selon le député belge De Beukelaer, il est important que “nous ayons le choix”. Si un citoyen “n’a plus confiance dans les euros, dollars ou autres monnaies fiduciaires, il peut se tourner vers le bitcoin et les crypto-monnaies”. Il est sain d’avoir des contre-forces monétaires pour équilibrer le pouvoir afin d’éviter les excès.

Précédent

Loi MiCA votée aujourd’hui : les cryptos seront-elles interdites en Europe ?

Suivant

En immobilier, un secteur profite de la guerre : les bunkers !

Derniers articles de Crypto