Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le Cac 40 rebondit

dans Finance/News

Après avoir passé une bien triste semaine dernière, le Cac 40 semble profiter du net rebond des secteurs bancaire et des probables augmentations de capital de poids lourds.

C’est donc dans le sillage du secteur bancaire que l’indice parisien se refait une santé puisque le contrat à terme Matif est en nette hausse de + 2.43 % à un peu plus de 2 800 points. L’annonce de la fusion entre Caisses d’Epargne et Banques Populaires pour jeudi prochain fait plutôt bien réagir les marchés tout comme les augmentations de capital de Saint-Gobain qui après avoir vu son titre chuter fortement la semaine dernière devrait connaitre un meilleur sort aujourd’hui.

C’est bien entendu la fusion entre Caisses d’Epargne et Banques Populaires qui fait la une ce matin avec la probable nomination à la tête de ce nouveau « géant bancaire » d’un proche du Président Sarkozy en la personne de Olivier de Pérol qui est actuellement haut fonctionnaire spécialiste des finances après avoir fait un cours séjour à la Banque Rotschild. Ce Sarkozyste devrait donc être à la barre pour piloter ce nouveau navire qui devrait voir l’Etat entrer dans le capital du monstre à hauteur de 15 à 20 %, c’est à dire en injectant de 2.5 à 5 milliards d’€uros, mais l’information est encore floue…

Il n’ y a pas que dans l’Hexagone que le secteur bancaire est sur le devant de la scène puisqu’outre-Atlantique, l’administration Obama évoque la possible entrée de l’Etat dans le capital de Citigroup. Washington pourrait ainsi prendre jusqu’à 40 % du capital de la célèbre banque sous la forme d’obligations hybrides qui seraient convertibles en obligations classiques…

Enfin en France, on soulignera que c’est aujourd’hui que s’ouvre le procès AZF qui sera sans aucun doute l’un des plus importants que l’on aura connu, car le dossier fait 54 000 pages, a été déposé par 3 000 plaignants qui seront défendus par 60 avocats pour le « drame de toute une vie » comme l’évoquait ce matin Les Echos. De son côté, le baril de brut se raffermit puisque le cours du pétrole remonte au-dessus des 40 $.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Finance

venenatis diam dolor. lectus ultricies Praesent porta. felis amet, felis ipsum vulputate,
Retour en haut