Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le CAC 40 yoyote…

dans Finance/News

Décidément, les jours se suivent et se ressemblent, car à l’instar des événements d’hier, la Bourse de Paris est repartie dans le rouge ce matin. Souhaitons pour autant qu’elle connaisse semblable dénouement, ce qui est loin d’être certain. En effet, la baisse de 2.22 % pour l’heure à 3 082 points reflète le comportement et les incertitudes des marchés quant à plusieurs poids lourds de la bourse : Bouygues, Total et Thomson sont notamment dans le viseur des investisseurs qui se demandent si leur baisse de rentabilité va perdurer et si les rachats qu’ils envisagent sont judicieux…

La baisse du Cac s’inscrit également ce matin dans un contexte économique qui voit les mauvaises nouvelles se démultipliées : on vient d’apprendre la forte contraction des services. Ces derniers sont beaucoup moins nombreux et les délais de commande se rallongent….Par ailleurs, les pertes d’emplois vont se multiplier aux Etats-Unis dans les domaines bancaire et de l’automobile. JP Morgan va licencier, tout comme GE Capital ou encore Washington Mutual. Le secteur de l’automobile voit ses ventes chuter : le seul mois de novembre a vu les ventes dégringoler de 34 % par rapport au même mois de l’année précédente. Les constructeurs demandent d’ailleurs une aide de 34 milliards de $ !

Non, il n’est pas certain que l’indice parisien vive une bonne journée aujourd’hui. Du côté des principales devises, on notera que le billet vert abandonne quelques points dans son rapport à la monnaie européenne puisque la parité s’établit à 1.2636. De son côté, le baril de brent reste accroché à 47.4 $ et poursuit donc sa baisse tout comme l’€uribor 1 an qui vaut désormais 3.89 %

Derniers articles de Finance

ultricies felis risus non leo libero dolor. mattis ut Praesent id
Retour en haut