Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le pétrole devrait baisser…

dans Brèves/News

Jamais dans l’histoire des matières premières, on n’avait vu des cours connaitrent d’aussi fortes oscillations que celles du pétrole depuis maintenant 9 mois. Rappelons que le baril de brut valait près de 147 $ le 17 juillet dernier et qu’il vaut pour l’heure 49 $, soit trois fois moins après être même passé sous la barre des 40 $ à 37 $ exactement il y a six semaines. Des variations extravagantes traduisant bien le malaise industriel actuel, qui même pendant la crise d’Iran, n’avait pas eu une telle ampleur. Certes, les pics les plus forts sont sans doute derrière nous, mais certaines données laissent penser que le baril de brut devrait encore baisser quelque peu.

Ce sont essentiellement les chiffres des stocks américains en pétrole brut qui laissent penser que le baril devrait baisser. En effet, les analystes s’attendaient à une hausse des stocks d’un peu plus de 2 millions de barils, mais cette dernière s’est finalement élevée à quelque 5.62 millions de barils. L’explication réside une nouvelle fois dans la faible demande en matières premières du secteur industriel toujours relativement en berne. De tels stocks vont avoir comme effet mécanique, une baisse de la demande et donc aussi une baisse de la production de pétrole. C’est d’ailleurs ce que prévoit l’OPEP avec un recul d’un peu plus de 1.5 %.

Ceci devrait certes entrainer un léger repli des cours du pétrole, mais dans des proportions sans doute limitées, car la demande de pétrole domestique s’est elle accrue. Les réserves de fioul de chauffage ont par exemple baissé de plus de 71 % par rapport à ce qui était attendu générant une baisse des stocks d’un peu plus de 1.2 millions de barils. Le phénomène est même encore plus accentué pour ce qui est des réserves d’essence.

Les deux phénomènes conjugués devraient déboucher sur un ralentissement de la production de brut, mais dans des proportions assez faibles. On peut s’attendre à un baril de brut à 47 ou 48 $ dans les prochains jours !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Brèves

nec libero. tempus fringilla amet, consequat. venenatis, velit, et,
Retour en haut