/

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire est-il encore rentable ?

En ces périodes délicates toute expression qui commence par épargne ou plan d’épargne semble avoir du succès. Il est donc logique que le PERP ou Plan d’Epargne Retraite Populaire n’échappât pas à la règle ! Mais il convient malgré tout de se poser la question si ce support est intéressant ou du moins pour qui et dans quelle mesure ? Il s’agit ici d’une sorte de contrat de retraite, ressemblant fort à une assurance vie, mais à la différence que l’objectif est exclusivement de se constituer un capital pour obtenir une rente viagère lors du passage à la retraite.

Sur le fond, c’est aussi un produit d’épargne qui permet surtout aux personnes fortement imposées de réaliser des économies d’impôts tout en épargnant. Les PERP existent sous diverses formes : des contrats de rente viagère différée, des contrats en points de rente ou encore des contrats à constitution de capital converti en rente. Quel que soit le support, le principe est semblable : vous versez des primes et au moment du passage à la retraite, vous obtenez une rente bien entendu dépendante du montant que vous aurez versé tout au long de la vie du PERP.

Concrètement, les PERP rapportent à peu près l’équivalent d’une assurance vie, c’est à dire qu’à peu de choses près, ils rémunèrent à hauteur de 4 à 4.5 % nets en fonction des années. On peut parallèlement déduire judqu »à 10 % des cotisations versées tout au long d’une année dans la limite de 25 747 €uros. Avec la prochaine apparition du RSA en janvier prochain, le PERP deviendra un peu moins rentable surtout qu’il empêche toute éventuelle ponction ! A l’inverse, il reste le seul produit d’épargne permettant de déficaliser un petit quelque chose….

Default thumbnail
Précédent

Les services bancaires du Crédit Agricole pour 2009 !

Default thumbnail
Suivant

Chamboulement dans la hiérarchie mondiale des banques.

Derniers articles de News

ut dolor. sed mattis libero commodo eleifend neque. odio risus. velit,