Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le Plan Obama sur le point d’aboutir

dans Finance/News

C’est un contexte où les marchés mondiaux attendent l’adoption définitive du plan Obama que le CAC 40 est actuellement en légère baisse de -0.71 % à 3 100 points.

C’est en effet aujourd’hui que le Sénat américain doit peaufiner le plan Obama qui a d’ores et déjà été adopté par la Chambre des Représentants. De nombreux points font l’objet d’un consensus tels que les diverses formes de crédits d’impôts sur l’achat de voiture ou l’acquisition immobilière, mais le soutien économique aux différents Etats fédéraux n’est pas encore tout à fait défini, car le Sénat souhaite à tout prix privilégier l’aide aux foyers tandis que le plan prévoit aussi des injections masssives destinées à de grands chantiers (écoles, hôpitaux, internet, etc…). En tout état de cause, il s’agirait d’environ 820 milliards de $ qui ne verront probablement pas la naissance d’une « Bad Bank ».

Une fois que ces points seront réglés, l’administration Obama s’attaquera à un épineux plan de soutien aux banques d’outre-Atlantique qui ne se départissent pas de leurs soucis. Ce second plan porterait sur quelque 700 milliards de $…Le reste de l’actualité économique du globe est par ailleurs animé par l’annonce des chiffres du géant bancaire britannique Barclays qui s’en sort mieux que prévu, puisqu’outre ses 5.7 milliards de £ de dépréciations, l’anglais est bénéficiaire à hauteur de 6 milliards de £.

Dans l’Hexagone enfin, l’actualité est également riche ce matin, car le gouvernement français vient d’octroyer un prêt de 6 milliards d’€uros réparti entre les constructeurs Peugeot et Renault. La contre-partie de ce coup de pouce réside dans l’obligation des deux groupes de ne pas fermer de sites en France, de ne pas procéder à des licenciements et enfin de ne pas pratiquer de bonus excessifs…Par ailleurs, la Fédération Bancaire Française vient de faire part de sa volonté de réformer le calcul des bonus des traders qui s’articulerait désormais plus sur le profit net des opérations réalisées. Enfin, le rachat de Fortis par la BNP ne devrait pas voir le jour en raison d’un dossier désormais bloqué !

Du côté des principales devises et taux, on notera que la parité €uro/Dollar s’établit à 1.28 tandis que le baril de brut est juste sous la barre des 40 $ à 39.9 exactement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Finance

commodo Praesent felis libero. nunc venenatis
Retour en haut