Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le rachat de crédit est un outil de lutte contre le surendettement !

dans News/Rachat de crédit

A l’heure où la Banque de France vient tout juste de publier ses récents chiffres relatifs à l’endettement des Français et surtout à l’encours du nombre de dossiers de surendettement, beaucoup de personnes se demandent encore quelles sont les moyens de luttes efficaces contre ce fléau. Certes, la réforme du crédit à la consommation initiée par Christine Lagarde a pour objectif de lutter contre le phénomène du surendettement, mais le simple fait que le crédit renouvelable ne soit pas interdit laisse penser que les quelque 932 000 dossiers de surendettement en cours pourraient bien être encore accentués dans les mois à venir…

Depuis maintenant bien longtemps, le rachat de crédit tant décrié par certains restent pourtant un indéniable outil de lutte contre l’endettement excessif. D’aucuns diront qu’il s’agit d’une opération lucrative pour certaines banques et les courtiers intermédiaires, mais nombre de clients restructurés ont trouvé dans leur restructuration le moyen de mettre un terme à leur endettement et à la multiplicité des crédits à la consommation. Mieux, ils ont pu ce faisant accéder par la même opération à une enveloppe de trésorerie qu’un plan de surendettement n’aurait jamais pu leur octroyer.

Par ailleurs, un point fondamental n’est pas à omettre : un rachat de crédit permet d’éviter un éventuel fichage qui accompagne systématiquement un plan de surendettement de sorte que pendant tout sa durée, les débiteurs sont exclus du système bancaire classique. Rappelons que l’appareil bancaire ne prête plus à ces débiteurs. Avec un rachat de crédit, vous conservez votre liberté financière.

Quand on sait que les crédits à la consommation et les prêts personnels sont respectivement présents dans 85 % et 54 % des dossiers de surendettement, on se demande si cela ne vaut pas la peine en amont de faire des simulations de rachat de crédit en ligne ou des études pour savoir si un autre moyen que la commission de surendettement n’est pas envisageable…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

non amet, Praesent fringilla odio tristique felis id, elementum porta. mi, in
Retour en haut