Le rachat d’OPEL s’oriente sérieusement vers le groupe MAGNA

/

Les rachats de groupes par d’autres donnent généralement lieu à de longues sagas qui sont ponctuées de nombreux épisodes à rebondissements, ceux qui auront suivi le rachat de Fortis par la BNP s’en souviennent encore. Et bien, il semble bien que l’on s’oriente vers une évolution du même acabit dans le rachat du constructeur allemand OPEL dont le rachat un temps évoqué par l’italien FIAT a désormais pris une direction plus nord-américaine. En effet, d’après plusieurs sources dont le Gouvernement allemand lui-même, le rachat d’OPEL s’oriente sérieusement vers le groupe canadien MAGNA.

Cet équipemtier nord-américain semble donc disposer d’arguments plus convaincants que ses deux concurrents FIAT et le fonds américain Ripplewood. Les fonds évoqués rassurent, le fait d’assembler déjà certains éléments de voitures allemandes pour le marché de l’Amérique du Nord aussi et enfin l’absence de délocalisation des actuelles usines OPEL outre-Rhin également !

Pour autant, aucune piste n’est véritablement écartée. Le principal protagoniste, General Motors, ayant précisé que c’est encore lui qui choisirait le digne repreneur de sa filiale OPEL. Il faut dire que la proximité à la fois culturelle et géographique entre Magna et General Motors plaide franchement en faveur du groupe canadien…

Default thumbnail
Précédent

Un rachat de crédit possible pour les bénéficiaires du RSA ou les demandeurs d'emploi ?

Default thumbnail
Suivant

Dassault envoie Sarkozy aux Emirats pour vendre le Rafale !

Derniers articles de Brèves

Lorem eleifend Donec mi, ultricies ut