Le salariat à domicile a le vent en poupe !

/

Devant le succès grandissant du salariat à domicile, les pouvoirs publics ont décidé de promouvoir la formule, qui crée réellement de l’emploi dans l’Hexagone, en donnant aux foyers ayant recours à cette méthode la possibilité de défiscaliser un peu plus.

Rappelons brièvement qu’en 2007, ce sont 2 000 000 de ménages français qui ont fait appel à un salarié à domicile soit en direct, soit par le biais d’une entreprise spécialisée (généralement une association reconnue d’utilité publique). Notons par ailleurs que 72 % de ces derniers ont opté pour la formule du chèque emploi service.

Dans tous les cas, ces possibilités de salarier des personnes à domicile donnent droit à des défiscalisations intéressantes puisque 50 % des dépenses engagées sur l’assiette globale incluant les charges sociales peuvent être déduits de votre imposition sur le revenu. L’exercice fiscal suivant vous permettait ainsi de déduire de 6 000 à 7 500 €uros par an (car la limite est de 12 à 15 000 €uros de versements effectifs en fonction de la composition de votre foyer). Mais le législateur a amélioré les dispositions en faveur des contribuables puisque si vous embauchez un salarié à domicile pour la première fois en 2009, vous bénéficierez d’un relèvement du plafond de 3000 €uros. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une réduction d’impots allant jusqu’à 9 000 €uros par, pas moins !

Default thumbnail
Précédent

Les banques du rachat de crédit

Default thumbnail
Suivant

L'immobilier parisien aux mains d'acheteurs étrangers

Derniers articles de News

libero. consectetur ut neque. lectus Lorem at ultricies