Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Le secteur automobile dans la tourmente..

dans Finance/News

Une fois de plus, les différentes places financières sont secouées par les tourments de l’industrie automobile. Le malaise dans ce domaine est à l’échelle mondiale et ce matin les mauvaises nouvelles proviennent du pays du soleil levant avec Toyota qui vient d’annoncer un résultat d’exploitation dans le rouge avec 150 milliards de yens de pertes, c’est à dire 1.2 milliards d’€uro. Le groupe japonais parle d’une « situation imprévisible et d’urgence » en raison notamment d’une production en nombre de véhicule qui est passée de 8 millions à 7.5 millions d’exemplaires…Ces sombres nouvelles font plonger ce matin le CAC 40 de 1.09 % à 3 190 points.

Et dans l’automobile, l’effet domino a son importance en raison du nombre important de sous-traitants. Ainsi dans la foulée de Toyota, c’est Bridgestone qui vient d’émettre un profitwarning sur ses résultats. Le constructeur de pneumatiques est lui aussi contraint de revoir ses résultats financiers à la baisse…tout comme l’un de ses concurrents directs : Michelin vient d’annoncer une baisse de ses activités au dernier trimestre de 150 millions d’€uros ! Dans l’Hexagone toujours, on suivra aussi avec attention les titres Areva et Thomson qui vient de solliciter une aide probable du FSI, raison pour laquelle le titre gagne pour l’heure + 6 %.

Le secetur bancaire reste lui aussi sur le devant de la scène dans notre pays avec une BNP qui ne renonce pas au rachat de Fortis, mais qui se remettrait sans mal d’un échec de ces négociations si l’on n’en croit les récentes déclarations de Baudoin Prot, le DG du groupe, qui reconnait cependant « avoir quelque peu tardé » sur ce dossier…De son côté, l’Ecureuil annonce une exposition Madoff inférieure à 8 millions d’€uros.

Enfin, nos proches voisins, les Allemands, semblent prendre le taureau par les cornes avec une Angela Merkel qui a plus ou moins annoncé un second plan de relance outre-Rhin qui porterait sur 40 milliards d’€uros d’après le quotidien « Bild » et aurait pour objectif d’implanter le haut-débit un peu partout en Allemagne, de rénover les écoles et de réformer le réseau d’infrastructures routières.

Les principales valeurs de ce matin voient une parité €uro/dollar s’établir à 1.4, un €uribor 1 an pointer à 3.25 % et enfin un baril de brut osciller autour des 43 $.

Derniers articles de Finance

sit libero ut quis, Curabitur diam accumsan adipiscing
Retour en haut