Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Les différents types d’assurances vie

dans Epargne/News

Peut-être avez-vous déjà une assurance vie ou bien vos parents vous en ont-ils parlé, car vous êtes les bénéficiaires des leurs ? Ou bien peut-être envisagez-vous tout simplement d’en contracter une suite à la significative baisse du Livret A ? Dans tous les cas, vous ne connaissez pas forcément les types d’assurances vie différentes. Il y a en effet diverses articulations qu’il est intéressant de connaître, car elles sont synonymes de souplesses ou de risques plus ou moins accentués.

Pour schématiser les choses, il existe essentiellement trois types d’assurances vie : les assurances vie adossées à des fonds en €uros, les assurances vie en unités de compte et enfin les assurances vie multi-supports. Les assurances vie faisant l’objet d’un contrat en €uros sont souvent les plus fréquemment proposées par les compagnies d’assurance dans leurs publicités. Si vous lisez quelque part que le capital est garanti à un taux de x % sur telle durée, cela signifie qu’il s’agit d’une assurance vie sur fonds en €uros. Les assurances vie constituées par des unités de compte sont des produits d’épargne composés d’actions, d’obligations, de SICAV ou encore de Fonds Communs de Placements. Autrement dit, leurs rapports varient en fonction de l’évolution de leur valeur en bourse : vous pouvez beaucoup gagner, mais aussi perdre si les placements ne se sont pas avérés judicieux.

Les contrats d’assurance vie multi-supports sont un mix des deux formules précédentes : elles comportent en effet des proportions variables de fonds en €uros et d’unités de compte. La répartition des supports est souvent à la libre appréciation du souscripteur. Quand c’est le cas, ces assurances vie sont appelées des contrats multi-supports hors profil. Dans le cas contraire, c’est à dire si vous choisissez des produits proposés clé en main par un organisme, on les appelle des assurances vie à contrat multi-supports à profil. Toutes les banques et assurances en proposent généralement trois différents : le contrat « prudent », rapportant moins, mais plus sécurisé, à l’inverse le « dynamique », comportant une forte proportion d’unités de compte, donc d’actions est à ce titre plus risqué, mais aussi plus rentable en cas de succès, et enfin une formule médiane appelée « équilibrée ».

Lien utile : assurances vie : les dépôts remontent

Lien utile : assurance vie grand gagnant de la baisse du Livret A ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Epargne

adipiscing Nullam tristique neque. et, suscipit ante.
Retour en haut