Les emplois de salariés à domicile n’ouvrant pas droit à crédit d’impôt ?

/

Un peu plus de 1 700 000 Français recourent à l’emploi d’un salarié à domicile sous la forme du chèque emploi service. La formule est attractive, car simple dans sa pratique et surtout ouvre droit à un crédit d’impôt ou bien à une réduction d’impôt en fonction de son statut (salarié ou retraité). Même si cette formule s’applique couramment à une employée de maison ou à un jardinier, certains emplois de salariés à domicile sont exclus du mécanisme et n’ouvrent pas droit à crédit d’impôt. Lesquels ?

Vous ne pouvez rien déduire si le salarié pourtant payé en chèque emploi service appartient à votre foyer fiscal. Une personne exerçant son activité en profession libérale ne permet pas d’obtenir ce crédit d’impôt non plus. Enfin, les personnes telles que des gardiens d’immeubles ou bien des concierges ne permettent pas de bénéficier de cet avantage fiscal.

D’autres activités ouvrent certes à crédit d’impôt, mais pour le calcul de la réduction, certains plafonds inférieurs à ceux habituellement retenus sont en vigueur. Par exemple, les travaux de jardinage font l’objet d’un plafonnement de 1 000 € de réduction par an.

Default thumbnail
Précédent

Taux du crédit d'impôt appliqué aux appareils de chauffage ?

Default thumbnail
Suivant

Plafonds du crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile ?

Derniers articles de News

Donec consequat. Lorem ut sed id justo non risus Aenean porta.