Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Les objectifs du rachat de crédit

dans News/Rachat de crédit

Bien sûr qu’un rachat de crédit est d’abord et avant tout une articulation financière destinée à soulager l’endettement actuel de personnes souffrant du poids de leurs mensualités ! Mais il ne faudrait pas oublier pour autant que ce n’est pas là le seul objectif d’une restructuration !

Avoir recours à un rachat de crédit, c’est bien entendu trouver une solution à court terme à ses soucis financiers, mais c’est aussi trouver une réponse à moyen et à long terme aux problématiques du pouvoir d’achat et de la capacité d’épargne. Savez-vous qu’une récente étude menée par l’INSEE a démontré qu’en tenant compte de l’érosion monétaire, 150 €uros d’aujourdhui auraient représenté l’équivalent de 221 €uros en 1995 ! En quatorze ans, la perte de pouvoirt d’achat a été énorme pour la population française. Inflation généralisée, hausse du prix du carburant et élévation du prix des denrées alimentaires lors du passage à l’€uro en 2002 en sont en partie responsables. Un rachat de crédit ne présente donc pas seulement comme seul intérêt de réduire son endettement de 55 à 30 %, mais si possible de bien plus ! Une telle opération doit impérativement vous permettre de réduire votre endettement de 55 ou 60 % à 15 ou 20 % lorsque c’est possible.

Même si la durée de ce nouveau prêt vous parait longue et que le coût du crédit est certes plus lourd avec le temps, ne sous-estimez pas l’impact sur votre gestion quotidienne d’une baisse très importante de votre endettement. C’est aussi dans cette même logique qu’un rachat de crédit doit vous servir à retrouver une réelle capacité d’épargne. Cette dernière doit être articulée autour de plusieurs éléments. Le nouveau prêt doit vous permettre de remettre un peu d’argent de côté tous les mois et doit aussi inclure une enveloppe de trésorerie destinée à placer de l’argent tout de suite sur des supports que vous alimenterez par la suite !

Et en la matière, vous devez avoir une stratégie bien définie courant sur le court, le moyen, mais aussi le long terme. Divisez cette trésorerie sur 3 supports différents que vous alimenterez par la suite. Prenez par exemple un Livret A ou un LDD qui certes rapportent moins, mais vous laissera une somme immédiatement disponible, une assurance -vie bloquée sur 8 ans qui vous rémunèrera à hauteur de 4 % environ (placement à moyen terme) et prenez enfin un placement de longue durée tel qu’un PERCO (Plan d’Epargne Retraite Collectif) qui vous obligera à épargner longtemps dans l’optique d’un complément de retraite. Notez que les deux derniers exemples sont fiscalement des produits intéressants…

Si votre rachat de crédit n’est pas assorti d’un phénomène d’épargne, vous risqueriez de vous exposer à une nouvelle situation d’endettement à relativement court terme en raison d’un manque de liquidités qui vous conduirait irrémédiablement à refaire des crédits à la consommation.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

ante. id venenatis suscipit tristique eget leo
Retour en haut