Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Les offres du rachat de crédit reviennent aux fondamentaux

dans News/Rachat de crédit

Depuis maintenant plusieurs mois, les principaux acteurs du marché du rachat de crédit ont bien entendu révisé normes et critères d’intervention en raison de la conjoncture économique. Ce faisant, ils sont revenus à des règles fondamentales qui avaient été délaissées, voire bafouées par l’expansion délirante du marché. Et si c’était les anciens acteurs qui avaient raison ?

Il y a encore dix ans, il aurait été impensable de faire l’objet d’une restructuration en tant que locataire. Et pour cause, il n’y avait pas de rachat de crédit sous forme de prêt personnel et même lorsqu’on était propriétaire, on ne pouvait envisager une telle opération qu’en donnant un bien en garantie. Les prêts hypothécaires étaient donc la seule option qui s’offrait aux emprunteurs et à des conditions draconiennes : la couverture immobilière, appelée encore ratio hypothécaire, devait être importante ( au moins 20 à 30 % de marge) et les calculs d’endettement devaient faire apparaître des ratio de 30 à 35 % au mieux après intervention.

Certains organismes se sont tenus à ces fondamentaux, développant certes leurs critères, mais dans une mesure relativement faible. D’autres les ont fait exploser, rendant les acteurs plus anciens presque obsolètes dans leur approche du risque. Ratio hypothécaire de 100 %, endettement après intervention flirtant avec les 45 à parfois 50 % ont ainsi fait leur apparition pour faire du crédit à tout prix…la suite des récents événements nous a prouvés à tous que des normes aussi extrêmes étaient peut-être excessives et très dangereuses pour les emprunteurs.

Force est de constater que ce sont peut-être les anciens établissements qui étaient dans le vrai en maintenant des normes qui restaient raisonnables à la fois pour le prêteur ainsi que pour l’emprunteur. Une banque veut gagner de l’argent sur la durée en maitrisant le risque le mieux possible et l’emprunteur ne veut pas arriver à une nouvelle situation périlleuse. Les deux ne sont conciliables qu’en conservant des marges conséquentes d’un côté comme de l’autre…

Lien utile : rachat de dette

Lien utile : regroupement de pret

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

nunc Nullam lectus sed mattis nec consectetur Lorem felis ipsum leo. diam
Retour en haut