Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Les rachats de rachat de crédit sont-ils plus fréquents ?

dans News/Rachat de crédit

Les principaux acteurs sur le marché du rachat de crédit, qu’ils soient banques ou courtiers, observent depuis maintenant plusieurs mois une demande croissante de prospects sollicitant un second rachat de crédit après en avoir déjà réalisé un ces dernières années. Ce phénomène est-il normal ou inquiétant et quels sont les motifs de ces nouvelles requêtes ?

Des raisons conjoncturelles :

Le marché du rachat de crédit a connu une très forte évolution depuis le nouveau millénaire en raison de l’explosion des crédits à la consommation dont l’usage parfois excessif a malheureusement conduit de nombreux foyer à des situations de surendettement. Restructurations financières et prêt conso sont allés de pair…

Les couples restructurés depuis un certain temps se sont tout naturellement tenus au courant de l’évolution du marché en général et des taux du rachat de crédit en particulier. La baisse continue de ces derniers depuis maintenant quatre mois incite de nombreux foyers à renégocier leur regroupement de prêts afin d’obtenir de meilleures conditions. Quoi de plus logique ? D’autres le font bien pour leur encours immobilier classique.

Par ailleurs, de nombreux couples avaient contracté des rachats de crédits assortis de taux révisables. Même si la plupart des produits étaient sécurisés, beaucoup d’entre eux ont subi de plein fouet la méfiance des consommateurs générée par la crise du crédit. La conséquence fut une salve conséquente d’emprunteurs souhaitant rachater leur précédent rachat de crédit pour en fixer le taux ainsi que les mensualités.

Les accidents de la vie :

Une autre catégorie de rachats de rachat de crédit est celle qui concerne les emprunteurs ayant subi ou connu un accident de la vie. Divorce, perte d’emploi ou encore décès sont maleureusement des corollaires de la vie qui peuvent entrainer des remboursements anticipés obligatoire et que les banques du rachat de crédit comprennent par ailleurs fort bien !

Les restructurations antérieures :

Il y a quelques années encore, les banques du rachat de crédit n’avaient pas pour habitude d’octroyer dans l’enveloppe financée une trésorerie non affectée. Ce phénomène était lié au fait qu’elles pensaient que les clients seraient peut-être tentés de reconsommer de manière excessive. Depuis, leur vision des choses a changé et de nombreux prêteurs préfèrent désormais prêter une somme complémentaire dans le financement plutôt que de prendre le risque de voir les clients recontracter des prêts à la consommation. Ce sont en effet certains de ces clients qui ont repris des prêts à la consommation par déficit de trésorerie et qui sollicitent à nouveau un rachat.

En conclusion, les rachats de rachat de crédit sont sans doute effectivement plus fréquents aujourd’hui qu’hier. Mais que ceux qui sont des surconsommateurs de prêts ne se leurrent pas : les banques ne leur prêteront pas une seconde fois !

Lien utile : un deuxième rachat de crédit possible ?

Lien utile : rachat de dette

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

pulvinar risus. ut neque. tempus dictum
Retour en haut