Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Les taux variables au banc des accusés….

dans Rachat de crédit

Dans l’un des récents numéros du mensuel économique Capital, on pouvait consulter un article fort intéressant traitant des diverses problématiques consécutives à la pratique des taux variables ces dernières années sur le marché du crédit. Le titre « Les taux variables au banc des accusés » est directement emprunté au magazine ainsi que les quelques lignes qui vont suivre que nous avons empruntées à un lecteur qui a rebondi sur la thématique des taux révisables : :

« Merci d’avoir dénoncé dans votre récent dossier sur les banques la manière dont certains conseillers peu scrupuleux minimisent les risques liés aux taux variables. Ils ne respectent pas, ce faisant, leur mission d’information auprès du client. J’en ai moi-même fait la douloureuse expérience. Comme des dizaines de milliers de personnes en France, j’ai contracté au Crédit Foncier un crédit immobilier qui m’a été vendu comme capé. En clair, ce taux n’était pas censé augmenter au-delà d’une certaine limite. Aujourd’hui, je m’aperçois que ce n’est pas le cas. Pire, je suis tombée en amortissement négatif. Plus je rembourse, plus la durée du prêt s’allonge ! »

Voici une personne qui n’a pas vraiment été convaincue par les taux variables. Afin de modérer ses propos, rappelons que le Crédit Foncier a consenti de gros efforts de réaménagement de ses prêts à taux révisables afin de limiter l’augmentation des mensualités et le rallongement de la durée. Par ailleurs, dans le domaine du rachat de crédit par exemple, de nombreuses banques ont décidé de proposer leurs produits à taux fixes ou bien des passages à taux fixes rapides et sans contre partie.

Derniers articles de Rachat de crédit

accumsan nunc leo at id eleifend felis risus. venenatis,
Retour en haut