Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Les taux variables en rachat de crédit redeviennent-ils intéressants ?

dans News/Rachat de crédit

Après une période de forte inflation des taux d’intérêts, les taux révisables ont été boudés par les consommateurs depuis maintenant près de deux ans et plus particulièrement sur l’exercice 2008. Il faut dire que la crise des subprimes et la crise du crédit sont passées par là infligeant injustement de vilaines blessures aux taux révisables en raison de produits dont le danger réel ne reposait pas essentiellement sur la pratique de taux variables, mais sur des mécanismes occultes et complexes.

Les taux variables ont donc été sanctionnés par le grand public avec il faut le dire une conjoncture d’indices elle aussi peu favorable puisqu’il faut se rappeler que les Euribor 1 mois, 3 mois et 1 an étaient passés de 2.5 % en milieu d’année 2006 à un peu plus d’un % en novembre 2008. La répercussion de ces hausses sur les taux des banques était donc inévitable, ce qui n’arrangeait ni ces dernières, ni les emprunteurs, car l’argent était devenu cher ! Très cher ! Ces considérations ont touché toutes les déclinaisons du crédit, des prêts immo aux crédit-relais en passant par le rachat de crédit.

Aujourd’hui la situation a très brutalement changé : le fléchissement de l’inflation et les baisses consécutives des principaux taux directeurs de la BCE impactent directement la politique de taux des banques spécialisées en rachat de crédit comme ailleurs. Et l’amorce de la baisse des taux nominaux est entamée. Ainsi, on retrouve, certes encore à caractère promotionnel, des taux de 3.5 à 3.7 % en prêt hypothécaire chez certaines enseignes. Bien entendu, ce sont des taux variables, mais qui vous permettront à très court terme de retrouver plus de pouvoir d’achat et de souffler en terme d’endettement.

N’ayez plus peur de ces produits : ils sont parfaitement sécurisés. D’une part, le taux proposé initialement est fixe pendant un an avec un amortissement calculé sur ce dernier et d’autre part deux autres options s’offrent à vous après cette année : soit vous restez à taux révisable et vous bénéficiez d’un mécanisme de plafonnement des mensualités de sorte que vous ne vous exposez à aucun risque (sachant que les taux sont a priori en chute libre) et par ailleurs, vous avez la possibilité d’avoir un passage immédiat à taux fixe, lequel se situerait à un peu plus de 5 %. Quoi de mieux !

Renseignez-vous ! Les organismes pratiquant ce type de produits redeviennent rudement intéressants par les temps qui courent : faites une simulation de rachat de crédit en ligne. Elle vous donnera un aperçu de l’intérêt de l’opération.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

Donec amet, Curabitur odio velit, quis in mattis
Retour en haut