Magazine sur la finance & le rachat de crédit

L’€uro sous la barre de 1.25 $

dans Finance/News

Au lendemain du sommet social qui a vu le chef de l’Etat recevoir les partenaires sociaux et en réaction aux chiffres de grands groupes publiés aujourd’hui, le CAC est résolument orienté en hausse de 0.64 % à 2 892 points.

Nicoals Sarkozy s’est donc montré rassurant et est apparu bien plus comme « Le Père de la Nation que l’enfant terrible de la politique » comme le soulignait un éditorialiste ce matin. De ce sommet social, on retiendra donc l’injection d’une enveloppe de 2.6 milliards d’€uros destinée à venir en aide aux plus défavorisés. Ainsi, suppression d’un tiers prévisionnel pour certaines tranches d’impôts et et augmentation de l’indemnisation du chômage partiel à 75 % du brut font partie des mesures qui vont être entérinées et qui seront sans doute évoquées ce soir par le Président lors d’une nouvelle intervention télévisée. On notera par ailleurs que le statut d’autoentrepreneur vient d’être étendu aux professions libérales qui devraient ainsi profiter de l’allègement de charges sociales dont bénéficie cette formule.

Mais la journée de ce jeudi 19 février est par ailleurs marquée par l’annonce des chiffres officiels et des résultats de grands groupes tels que BNP, Axa, TFI et PPR. Le secteur bancaire est donc une nouvelle fois sur le devant de la scène avec des résultats mitigés. Les pertes de BNP sont plus importantes que prévues au quatrième trimestre de sorte que le titre reste à l’équilibre. De son côté, Axa connait un résultat net, certes en baisse de 83 % en raison des nombreuses dépréciations d’actifs, mais encore bénéficiaire de 823 milluions d’€uros. Du coup, le titre Axa prend 2 %. C’est en revanche moins réjouissant pour TF1 dont l’action perd 10.7 % à 6.9 €uros en raison de la chute de ses recettes publicitaires. Le groupe s’attend de toute façon à une baisse de 9 % sur 2009. Enfin de son côté PPR limite la casse.

Outre-Atlantique, on notera que Barack Obama poursuit inlassablement ses mesures de relance. Son administration vient en effet d’annoncer l’injection de 75 millliards de $ destinés à venir en aide aux ménages ayant contracté un prêt articulé à la « subprime ». Il s’agit d’assainir ce marché et de désendetter ces foyers ayant des charges immobilières excessives.

Pour terminer, on soulignera que la parité €uro/Dollar voit le billet vert se raffermir de plus en plus, au point que ce dernier était passé ce matin sous la barre de 1.25 $ pour une unité de la monnaie européenne.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Finance

sit lectus mattis ut leo. nunc Nullam
Retour en haut