L’immobilier a toujours été un investissement à long terme !

dans Brèves/News

Pour ceux qui l’auraient oublié et qui décrient haut et fort que la désinflation des prix de l’immobilier pèsent sur l’activité des professionnels dans ce domaine, il est temps de rappeler que l’immobilier a toujours été un investissement à long terme ! Les deux dernières années ne doivent en effet surtout pas occulter la décennie qui les a précédés. Dix années d’inflation folle à parfois deux chiffres par an qui, s’inscrivant dans la durée, ont fini par fausser nos repères. Ce n’est pas la situation actuelle qui est anormale, mais bien les années 2000 qui ont constitué un épiphénomène.

Les incertitudes qui gravitent aujourd’hui autour de l’immobilier à bien des égards traduit en réalité une sorte de retour à la normale : il y a toujours eu des disparités régionales, des rapports plus ou moins en faveur des acheteurs ou des vendeurs. Les délais aussi se rallongent pour que les transactions se réalisent, mais si l’on établissait des comparatifs, on concluerait sans doute que ceux d’aujourd’hui sont à nouveau semblables à ceux en vigueur dans le courant des années 90…

Les critiques actuelles naissent aussi dans l’obligation pour beaucoup de retrouver leur bonne vieille calculette afin d’évaluer une rentabilité effective et objective. Le temps où on pouvait à peu près acheter n’importe quoi et faire des plus-values est effectivement révolu. Il faut faire ses comptes : charges, impôts, frais et autres dépenses doivent être soigneusement mis dans la balance comme ça a toujours été le cas !

Gare aussi aux défiscalisations en tout genre qui ont grandement contribué à la fragilisation du marché ces deux dernières années avec une démultiplication de programmes mal anticipés : nombreux sont désormais ceux qui cherchent tout simplement un locataire…

Mais ne vous y trompez pas : l’immobilier ne doit pas décourager en raison de certains excès, c’est l’une de nos composantes économiques de base. 10 000 milliards d’€uros d’actifs constituent la première épargne des Français, il ne faudrait pas l’oublier…Et l’immobilier a toujours traversé les époques avec des hauts et des bas, mais au final, l’affaire a souvent été bonne à condition d’être patient !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*