Livret A d’entreprises et Livret A pour associations

/

Peut-être ne le saviez-vous pas, mais le désormais très médiatique Livret A n’est pas et n’a d’ailleurs jamais été l’apanage des seuls particuliers. Ce support d’épargne a toujours été ouvert à certaines personnes morales, c’est à dire des sociétés ou des associations, mais à certaines conditions.

L’information a d’autant plus d’intérêt que Banque Postale et Caisses d’Epargne ne sont plus les seules distributeurs officiels du fameux livret de sorte qu’à l’exception de Boursorama Banque, à peu près toutes les banques devraient permettre à certains organismes de bénéficier des actuels 4 % de rémunérations du support d’épargne favori des Français.

Mais attention, toutes les entreprises et toutes les associations ne sont pas concernées, du moins pas de la même manière et aux mêmes conditions ! A titre d’exemple, des associations à but non lucratif régies par la loi de 1901 telles que des associations culturelles, des comités d’entreprises ou encore des syndicats professionnels peuvent en bénéficier. Mieux, ces derniers seront logés à meilleure enseigne que les particuliers puisque le plafond des dépôts s’élève à 76 500 €uros pour ces personnes morales contre 15 300 €uros pour un particulier ! A 4 %, ces dépôts ne sont donc pas inintéressants pour les structures concernées…

Attention toutefois, une entreprise soumis à l’impôt sur les sociétés peut aussi ouvrir un Livret A d’entreprises, mais verra ses intérêts soumis au même impôt, car ceux-ci sont cumulés aux bénéfices de l’entreprise. En revanche, les professionnels soumis à l’impôt sur le revenu profitent de l’exonération d’impôt et de prélèvements sociaux comme les personnes physiques. Pour ceux qui, en tant que personne physique, seraient jaloux des 76 500 €uros de dépôts autorisés sur les Livrets A d’entreprises, nous recommandons de s’intéresser aux formules de Livrets d’épargne telles que le Livret A SUP CIC, le Livret Orange d’ING ou encore les Livrets Axa. Mais attention, ces formules rentrent dans le cadre de l’épargne réglementée soumise à impôts et prélèvements sociaux. On ne peut pas tout avoir…

Default thumbnail
Précédent

Crédit : l'effondrement des taux !

Default thumbnail
Suivant

L'emploi gravement menacé dans l'Hexagone

Derniers articles de News

Nullam ultricies mattis tristique felis neque. Aliquam nunc libero consequat. eleifend