Mais que se passe-t-il avec Cardano (ADA)?

/
Crypto Caradano (ADA)
Crypto Caradano (ADA) - ©GO223BANQ1MAL, CC0 Creative Commons

Après quelques hésitations et un démarrage timide, l’écosystème de la blockchain Cardano (ADA) prend forme. Petit à petit, de nombreuses applications commencent à s’installer sur son réseau, que ce soit en DeFi, gaming, ou via le metaverse. Cependant, de nombreux utilisateurs déplorent la lenteur de la vitesse du réseau, ce qui rend l’expérience sur cette blockchain souvent pénible. La mise à niveau Hydra fournira à Cardano un réseau de seconde couche et améliorera son évolutivité. Actuellement en ligne sur le testnet, la mise à niveau devrait être lancée prochainement sur le réseau principal.

La mise à jour Hydra en ligne sur le testnet

L’équipe a lancé la mise à jour Hydra sur le réseau testnet public de Cardano. Les développeurs pourront tester les fonctionnalités de cette mise à niveau de seconde couche. Le fondateur de Cardano, Charles Hoskinson, a félicité l’équipe sur Twitter : “Je suis très fier de l’équipe Hydra pour avoir atteint ce jalon. C’est l’une des recherches appliquées les plus rapides et les meilleures de l’écosystème Cardano”.

Effectivement, le projet a commencé à la fin de 2020. Hydra devrait pouvoir atteindre 1 million de transactions par seconde, résolvant les problèmes rencontrés sur le réseau. La mise à niveau Hydra améliorera également la sécurité des transactions.

En attendant, cependant, et peut-être en juin, il y aura une autre mise à niveau : Vasil, en l’honneur d’un ami de Charles Hoskinson, récemment décédé. Cette mise à jour de la couche 1 aurait dû commencer à faire taire les critiques concernant Cardano.

Commentant la mise à jour, Hoskinson a déclaré : “Ce que la plupart des gens ne comprennent pas non plus, c’est que de nombreux DApps Cardano attendent le déploiement du hard fork Vasil en juin afin de bénéficier des pipelines. Il semble donc que nous n’ayons encore rien vu en matière de TVL”. Par conséquent, nous n’en sommes qu’aux balbutiements de l’écosystème Cardano.

Une TVL qui explose déjà

Bien que le projet Cardano ait été assez en retrait dans l’espace crypto ces derniers temps, nous avons vu son jeton natif ADA attirer de nombreux investisseurs “baleines” début mars. Il s’avère qu’aujourd’hui, avec pas moins de 23 nouveaux pools de jalonnement, un grand nombre de jetons vient d’être mis en ligne.

Contrairement à son principal concurrent, Ethereum (ETH), le réseau Cardano est parvenu à un consensus via Proof of Stake (PoS) en 2020. Ce consensus se fait par l’intermédiaire de validateurs, qui dans ce cas sont les pools de jalonnement. Ce dernier centralise le rôle de tous les utilisateurs (délégués) qui souhaitent participer au fonctionnement du réseau.

Comme rapporté par FinBold Media, le 22 mars 2022, il y a eu un afflux rapide de jetons ADA dans le réseau. Il s’agit de 1,5 milliard d’ADA supplémentaires mis en jeu en 12 heures, ce qui équivaut à plus de 1,4 milliard de dollars.

L’afflux d’ADA dans le pool de staking présente deux avantages majeurs pour le réseau fondé par Charles Hoskinson. D’une part, le réseau est plus décentralisé car il dispose de pools de staking supplémentaires, ce qui améliore également sa sécurité car cela complique les tâches d’éventuels acteurs malveillants.

Un autre avantage est que ces ADA entreront sans aucun doute en jeu pour gagner des récompenses de staking (en ADA). Cela nécessite d’attendre 3 époques, chacune durant 5 jours sur Cardano. En d’autres termes, il y a peu de chances que ces 1,5 milliard d’ADA stakés soient retirés pour une revente rapide. C’est autant de pièces qui n’exerceront donc aucune pression à la baisse sur les prix de l’ADA (du moins à court terme).

Ce tsunami d’ADA semble avoir conduit à la création de 23 pools de staking flambant neufs, bizarrement, avec des noms de scientifiques dans leurs noms comme Hawking, Darwin, Newton…

Précédent

Le dispositif Pinel réformé, à quoi s’attendre ?

Suivant

Les cryptos : une menace selon la BCE

Derniers articles de Crypto