Le marché des cryptomonnaies dans l’expectative face au variant Omicron

/

En raison des inquiétudes suscitées par la pandémie de Covid-19, du variant Omicron en Afrique du Sud ainsi que par la politique monétaire de la Fed, les bourses européennes sont en recul ce jeudi. Il en est de même pour le marché des crypto-monnaies. Après un rebond en début de semaine et les informations sur la crise pandémique, l’annonce du premier cas de variant Omicron aux États-Unis a ravivé la peur et l’incertitude sur les différentes places financières, y compris les cryptomonnaies.

Le ciel s’assombrit à court et moyen terme

Les autorités françaises ont annoncé ce jeudi matin que le premier cas du variant Omicron a été détecté dans la métropole. L’Allemagne devrait annoncer ce jeudi de nouvelles restrictions en réponse à la nouvelle vague, notamment la fermeture possible de bars et de restaurants. L’impact de ces mesures sur la plus grande économie européenne inquiète les investisseurs.

La perspective d’un resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale a exacerbé la volatilité. Le président de la Banque centrale américaine, Jérôme Powell, a réitéré devant le comité de la Chambre qu’il envisageait une réduction plus rapide des plans d’achat d’obligations. Les investisseurs y voient comme un prélude à des hausses de taux d’intérêt. En fait, ces creux de marché peuvent fournir un support supplémentaire pour les prix des crypto-monnaies et permettre une stabilité des prix à long terme et une volatilité réduite.

De nombreux spécialistes estiment que la zone clé à court et moyen terme se situe à 50 000 dollars pour un bitcoin. En plus d’être un prix psychologique, il s’agit d’une forte zone de batailles entre les acheteurs et vendeurs. Cependant, les acheteurs seront bientôt épaulés par la moyenne mobile 150 jours qui est aux environs de 49 000 dollars actuellement. Si ce support devait passer à la baisse, ce serait le début d’un cycle baissier à court terme sans pour autant remettre en cause le cycle haussier long terme “bull run” qui dure depuis de nombreux mois maintenant.

Une opportunité d’achat et d’accumulation pour certains

Malgré la récente baisse due aux conditions économiques et sanitaires actuelles, les crypto-monnaies continuent de bénéficier d’un certain attrait. Depuis la fin de l’été, nous avons pu assister à un “rallye” du marché crypto, à savoir une augmentation de près de 50% de la capitalisation totale du marché. À mesure que les participants du secteur fournissent de nouveaux services, ils bénéficient également d’une plus grande accessibilité. Ceux-ci permettent aux crypto-monnaies de se rapprocher des utilisateurs potentiels.

En outre, des investisseurs bien connus du marché comme MicroStrategy ont continué d’augmenter leurs avoirs en Bitcoin, l’entreprise de Michael Saylor a acquis 7 002 Bitcoins supplémentaires d’une valeur d’environ 414,4 millions de dollars.

Quant à Ethereum, la seconde cryptomonnaie du marché semble vouloir continuer son run haussier. De nombreux spécialistes prédisent que l’ETH aura franchi la barre symbolique des 5000 dollars avant la fin de l’année. Sur les dernières semaines, la dominance de l’ethereum n’a de cesse d’augmenter, serait-il possible d’assister à un éventuel “flipening” (la capitalisation totale de l’ethereum dépasse celle du Bitcoin) ?

Les acteurs du marché semblent le croire en tout cas au vu de la réaction des prix dans la zone des 3900-4000$. Si la tendance actuelle est incertaine du fait de la pandémie mondiale qui refait surface avec le variant Omicron, la fin d’année pourrait être agitée sur les marchés financiers. Toutefois, si l’on considère l’ensemble du tableau avec le recul nécessaire, ces points bas de marché pourraient permettre de prendre une respiration salvatrice avant la poursuite d’une tendance haussière durant l’année 2022.

Précédent

Maison écologique : quelles démarches pour sa rénovation ?

Suivant

Les cryptomonnaies et la blockchain représentent-elles le futur de l’immobilier ?

Derniers articles de Crypto