Tous les marchés financiers mondiaux ont repris aujourd’hui

/
marchés financiers

Les actions européennes ont connu un solide rebond hier après deux séances de contraction, tirées par la cyclicité et la santé. La hausse est intervenue en l’absence de séance à Wall Street, qui a profité d’un week-end prolongé en raison du jour férié dédié à Martin Luther King Jr.

Une hausse des taux obligataires et un prix record pour le pétrole

La Bourse de Paris a ouvert, aujourd’hui, en baisse de 0,41%, hésitant face à la hausse des taux d’intérêt et au prix du pétrole au plus haut depuis 2014. L’or noir est revenu aux niveaux de 2014 et les médias français font état d’un coût record pour les prix du carburant.

Le thème de l’inflation s’est poursuivi alors que les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau en plus de sept semaines mardi dans un contexte de perturbations de l’approvisionnement, de tensions géopolitiques croissantes et d’une reprise de la demande. Un baril de brut Brent de la mer du Nord s’échangeait au-dessus de 87 $, tandis que le brut WTI s’échangeait au-dessus de 85 $.

Pendant ce temps, les rendements obligataires américains ont atteint un nouveau niveau de 1,84 % en une décennie, ce qui est assez logique compte tenu de la trajectoire que devraient prendre les taux directeurs. Les économistes regardent maintenant la ligne des 2 % et surveillent la hausse des rendements réels. Les rendements obligataires des obligations américaines sont à leurs plus hauts niveaux depuis le début de la pandémie : 1,82 % pour le 10 ans et 1,02 % pour le 2 ans.

En Europe, “le 10 ans allemand s’apprête à revenir en territoire positif pour la première fois depuis 2019”, a ajouté Tangi Le Liboux. Une hausse des taux obligataires a généralement un effet défavorable sur les actions car elle augmente la rentabilité des obligations, un actif que les investisseurs perçoivent comme moins risqué.

Jour férié aux Etats-Unis et “effet janvier”

D’autre part, selon les auteurs de l’enquête, l’absence de professionnels américains renforce la présence de “noise traders” considérés comme moins professionnels (utilisant souvent le terme “moins sophistiqués”), ce qui favorise la hausse des actions. Cet effet jour férié est indépendant d’autres phénomènes théorisés par l’étude, comme l’effet janvier. L’effet janvier est que le marché a tendance à croître en début d’année, soutenu par des dépôts plus spéculatifs qui bénéficient d’une augmentation des achats des investisseurs ayant pris leurs bénéfices de l’année précédente.

Acheter à bas prix après avoir profité d’actions qui ont bien performé en 2018. Mécaniquement, l’effet janvier a tendance à profiter davantage aux actions de moyenne capitalisation qu’aux actions de grande capitalisation car c’est dans cette poche que les investisseurs ont tendance à trouver les meilleures actions potentielles.

La séance d’aujourd’hui est donc marquée par le retour des investisseurs américains après le jour férié et la publication de certains résultats d’entreprises, notamment aux États-Unis, où plusieurs institutions financières doivent dévoiler leurs résultats à midi.

Valeurs à suivre aujourd’hui

Après avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires des régulateurs, la Société Générale a lancé le 20 décembre 2021 un programme de rachat de 5 534 365 actions ordinaires de la banque en exécution de son engagement d’attribution d’actions gratuites au profit de ses salariés et des dirigeants mandataires sociaux du Groupe. L’acquisition s’est clôturée le soir du 14 janvier 2022.
Par ailleurs, les ventes de voitures neuves en Europe ont atteint un creux record en 2021 sur fond de crise sanitaire et de pénurie de puces électroniques, selon le constructeur.

Renault perd 1,76% à 33,44 euros, Stellantis perd 1,39% à 18,89 euros, et fait aussi gagner Valeo (-1,77% à 27,18 euros) et Pio (-2,82% à 23,42 euros).

De son côté, TotalEnergie est dopé par les prix à la hausse du pétrole et voit son action côté à 49,99€ à 0,63%.

Précédent

La fortune des plus riches a doublé depuis le début de la pandémie

Suivant

Les fonds Français, leaders européens des labels environnementaux, solidaires et de gouvernance

Derniers articles de Bourse