Metametaverse : créer de l’interaction entre les metaverses

/
metaverse

Metametaverse, une entreprise dont l’objectif est l’intégration et l’interopérabilité de différents metaverses, a obtenu un financement de 2 millions de dollars pour développer cette technologie.

Connecter les metaverses entre eux

À une époque où la définition de Metaverse est souvent simplifiée pour s’adapter aux grands paramètres de la stratégie marketing d’une entreprise, l’architecte fondateur de MetaMask, Joel Dietz, a formulé la vision du puriste du Web 3.

Il se souvient des premiers jours de la construction du Web 3 avec les nouvelles ambitions dans le domaine et le concept de métaverse. “C’est une responsabilité personnelle de travailler là-dessus”, a déclaré Dietz dans une interview avec CoinDesk. “Beaucoup des premières personnes impliquées dans Ethereum avaient cette vision très utopique de l’avenir d’Internet, et je ne veux pas dire qu’ils ont été distraits, mais maintenant avec le métaverse, on a l’impression d’être de retour à la case départ.”

Joel Dietz, à l’origine de l’initiative et du très populaire portefeuille Metamask, a déclaré que la tâche pourrait être accomplie en créant un pool commun d’actifs et d’expériences avec des blockchains de niveau 1 comme Ethereum ou Bitcoin. L’idée d’un métaverse lié aux expériences numériques et à l’économie numérique est relativement nouvelle, des centaines d’entreprises construisent actuellement leurs propres versions du métaverse.

Qu’il s’agisse d’un environnement lié au travail ou d’un monde centré sur le jeu, tous ces mondes virtuels ont leur place en tant qu’applications technologiques. Metametaverse, une société fondée par Joel Dietz, l’un des architectes fondateurs de Metamask, souhaitait fournir un outil qui rendrait tous ces metaverses interopérables et disponibles pour le plaisir des utilisateurs.

Pour accomplir cette tâche, Metametaverse fournit une blockchain de couche 1 de la même manière qu’Ethereum ou Bitcoin, mais avec un objectif différent, qui est d’agir comme un pool de métadonnées pour connecter différentes expériences dans le Metaverse.

La société compte déjà 25 personnes travaillant sur le projet, et son objectif est de créer un langage pour créer des métaverses qui pourraient avoir des interactions tout en résidant dans d’autres blockchains, ce qui le rendrait indépendante de la blockchain.
“Réinventer le système de noms de domaine (DNS) d’Internet, qui est le système d’adresse pour trouver des sites sur Internet. Mais ce serait un système de coordonnées pour des objets 3D complexes qui vivent dans un espace 3D”.

Une nouvelle technologie à naître ?

Dans une interview avec Venturebeat, Dietz a expliqué que la mission sera couronnée de succès car l’idée d’un Metaverse interconnecté attire les investisseurs qui investissent leur argent dans les projets liés au Metaverse. La société a levé 2 millions de dollars en décembre auprès de plusieurs investisseurs, soutenus par DAO Maker, Ghaf Capital, Decasonic, Metaverse Group, etc. Dietz pense que le concept Metaverse continuera de croître et de se démocratiser. Et l’importance des crypto-monnaies dans les années à venir risque d’être énorme.

“Dans 30 ans, chaque bâtiment de chaque ville sera conçu et vendu dans le métaverse. Nous construisons le protocole qui permettra de prendre en charge les actifs haut de gamme et les cas d’utilisation commerciale clairs”.

Le métaverse de Dietz est centré sur un système de coordonnées qui cartographie l’expérience dans les nombreux “cubes” de la plate-forme, que les utilisateurs eux-mêmes peuvent essentiellement voir comme un terrain virtuel. À l’intérieur des cubes, il y a plus de cubes, et à l’intérieur d’eux, il y a encore plus de cubes.

Il crée ce que Dietz appelle « l’effet Alice au pays des merveilles », dans lequel l’espace peut être intégré à lui-même et les utilisateurs peuvent effectuer un zoom arrière pour en faire l’expérience. Selon le communiqué de presse, le langage de programmation peut être utilisé pour “exécuter des jeux et des simulations et dessiner des réalités parallèles dans le [cube]”, le tout dans un environnement inter-chaînes natif.

Précédent

Travailleurs indépendants : comment gérer sa trésorerie ?

Suivant

Crypto : comment perdre 600 000$ en vendant son EtherRock?

Derniers articles de Crypto