Microstrategy achète 1 914 Bitcoins supplémentaires, soit 94 millions de dollars

/
bitcoins

L’entreprise de logiciel informatique MicroStrategy a ajouté 94 millions de dollars de bitcoin (BTC) à ses avoirs en bitcoin (BTC) après avoir acheté des actifs à un prix moyen de 49 229 $. Cela représente près de 1914 bitcoins. Selon des documents déposés jeudi auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, MicroStrategy a révélé avoir acheté 1 914 BTC pour 94,2 millions USD entre le 9 et le 29 décembre. Ces achats font suite à la récente chute du cours du Bitcoin au mois de décembre. Tour d’horizon sur la situation.

L’entreprise Microstrategy possède près de 6 milliards de dollars en BTC

Le 29 décembre dernier, c’est Michael Saylor entrepreneur et dirigeant d’entreprise américain qui a annoncé sur le célèbre réseau social Twitter l’acquisition par Microstrategy de 1914 BTC supplémentaires à un prix moyen de 49 229 dollars. Globalement, cet investissement porte les avoirs totaux de l’entreprise à 124 391 BTC achetés pour 47 500 dollars en moyenne.

Avec ces acquisitions récentes, la valeur des bitcoins possédés par la société est d’environ 5,9 milliards de dollars US. Au total, d’après son directeur général Michael Saylor, la société Micro strategy aurait déboursé près de 3,75 milliards de dollars pour faire l’acquisition de ces 1914 BTC. En d’autres termes, cela équivaut à plus de 2,1 milliards de dollars US de bénéfices.

En parallèle, depuis son investissement initial de 250 millions USD dans Bitcoin durant le mois d’août 2020, MicroStrategy a utilisé les liquidités de la société pour dépenser en plusieurs fois plus de 3,7 milliards USD en BTC en plus de vendre des actions convertibles de haut niveau à des acheteurs institutionnels via un placement privé. Bien que dans certains cas, les sociétés institutionnelles aient acheté à un prix moyen bas, certains des achats de BTC sont intervenus après la flambée des prix au début de 2021, lorsque le prix du BTC était supérieur à 50 000 $.

Les marchés méfiants face à l’action Microstrategy

Malgré la communication réussie de Tesla, constructeur automobile de voitures électriques de renommée internationale, et l’influence d’Elon Musk, ingénieur, entrepreneur, chef d’entreprise et milliardaire, MicroStrategy est une grande entreprise pionnière dans l’investissement en BTC. À moins qu’une autre entreprise ne garde ses achats en bitcoin secrets, MicroStrategy est l’entreprise qui possède le plus de bitcoin pour une entreprise qui n’est pas du secteur cryptographique et de la blockchain. Cet investissement, qui a débuté en août 2020 avec 250 millions de dollars, n’a jamais cessé depuis.

Par ailleurs, pour effectuer ces achats, Michael Saylor utilise la trésorerie de l’entreprise, mais utilise également des billets à ordre convertibles. Ceux-ci représentent un type de prêt sur le marché boursier, avec les actions de l’entreprise en garantie. En d’autres termes, MicroStrategy emprunte de l’argent sur le marché pour financer une partie des fonds utilisés pour acheter du BTC.

Toutefois, si les bénéfices réalisés par l’entreprise suite à ces achats de bitcoins sont impressionnants, 2,1 milliards de dollars environ, les investisseurs sont inquiets au regard des performances de l’action MSTR. Les actifs cryptographiques étant considérés comme à risques, et au vu de la forte exposition de la société américaine, les investisseurs sont peu enclins à favoriser le cours de l’action de la firme américaine.

Celle-ci s’échange actuellement autour de 550 dollars tandis qu’elle était autour de 720 dollars au début du mois de décembre. Son plus haut annuel de l’année 2021 avait été atteint autour de 1271 dollars, ce qui représente une chute de plus de 50 %.

Cependant, il faut savoir que la frilosité des investisseurs ne devrait pas freiner Michael Saylor dans sa quête de BTC. En somme, à chaque baisse du cours du bitcoin, depuis août 2020, on apprend que Michael Saylor augmente son capital de détention de bitcoin, pour le plus grand bonheur des amateurs de cryptomonnaies et de la blockchain.

Précédent

Marchés : une hausse se profile pour les Bourses européennes

Suivant

L’immobilier en surchauffe au Royaume-Uni ?

Derniers articles de Crypto