Microstrategy : une levée de fonds de 500 millions de dollars pour ses futurs investissements

/
microstrategy

La société MicroStrategy est spécialisée dans l’édition de logiciels. Pas plus tard que vendredi dernier, un dossier financier auprès de la SEC a annoncé que la société lèverait 500 millions de dollars grâce à la vente d’actions de classe A. Une partie des fonds collectés sera utilisée pour investir dans Bitcoin.

Une levée de fonds de 500 millions de dollars

MicroStrategy est une société de logiciels de business intelligence qui cherche à financer de futurs investissements. La société a annoncé ses intentions dans un document financier présenté à la SEC vendredi dernier. MicroStrategy a l’intention de lever 500 millions de dollars grâce à la vente d’actions de classe A. En plus de financer de futurs projets, la société prévoit d’investir une partie de ces fonds dans Bitcoin (ou BTC).

MicroStrategy a décidé d’assurer le bon déroulement de ce processus en prenant de nombreuses précautions. Un exemple est la décision d’embaucher deux agents pour agir comme intermédiaires pour la vente d’actifs. En collaborant avec Cowen and Company et BTIG, deux institutions bancaires d’investissement, le choix de leurs partenaires est stratégique. Ils pourraient conclure une transaction avec les deux banques et gagner 2 % du total des ventes.

La société a ouvertement admis que seule une partie de ces 500 millions de dollars ciblés serait investie dans Bitcoin. Ils ont déclaré: “Nous avons l’intention d’utiliser le produit net de cette offre à des fins générales d’entreprise, y compris l’acquisition de bitcoins.”

Au moment du dépôt du dossier auprès de la SEC, MicroStrategy avait encore 129 699 bitcoins. Le prix d’acquisition moyen de ces Bitcoins a été annoncé à 30 664 $ l’unité.

Le départ de l’ancien PDG de MicroStrategy a suscité des spéculations. Certaines personnes dans le monde de la cryptographie pensent que cet événement obligerait l’entreprise à repenser toute sa stratégie d’investissement. Cependant, MicroStrategy affirme que l’influence de l’ancien PDG est significative mais pas définitive.

Microstrategy détient 0,6% des Bitcoins en circulation

Ils déclarent qu’ils ne remettront pas en question toute leur stratégie en raison de son départ. MicroStrategy admet que leurs récents changements ont été motivés par le besoin de justifications légales. Ils admettent également que leur stratégie actuelle axée sur le Bitcoin présente des risques.

La société explique que l’influence de leur ancien dirigeant a rendu leurs actions ordinaires de classe A moins attrayantes. Ils déclarent qu’un tiers ne serait pas en mesure d’acquérir les actions, et que les autres actionnaires n’auraient aucun contrôle sur les affaires de la société. En effet, les deux catégories d’actions ordinaires ont des droits égaux et Michael J. Saylor pourrait opposer son veto à toute décision prise par d’autres actionnaires.

« En raison des droits de nos deux catégories d’actions ordinaires et du fait que nous sommes contrôlés par Michael J. Saylor, M. Saylor pourrait empêcher un tiers de nous acquérir ou limiter la capacité de nos autres actionnaires à influencer les affaires de l’entreprise, ce qui pourrait rendre nos actions ordinaires de classe A moins attrayantes. »

D’un autre côté, la description que fait la société d’elle-même dans ce dossier financier fournit une preuve supplémentaire qu’elle n’est pas prête à « vendre ». Pour une bonne raison, la société affirme poursuivre deux stratégies : l’une impliquant la vente de logiciels d’analyse commerciale, et l’autre impliquant l’achat et la garde de bitcoin.

Cela signifie que MicroStrategy ne s’arrête pas à ce domaine d’activité. Bien que ce soit certainement une bonne nouvelle pour la psychologie du marché, nous pouvons noter qu’un seul acteur détient à lui seul plus de 0,6% de l’offre maximale de BTC.

Précédent

Crédit immobilier : polémique avec le gouverneur de la Banque de France

Suivant

Une récession limitée en 2023 ?

Derniers articles de Crypto