Millionnaires milléniaux : pourquoi la crypto plaît ?

jeune millénial millionnaire investissement cryptomonnaie

Le monde de la cryptomonnaie est instable. Les derniers mois ont vu certaines unités varier du tout au tout, parfois simplement selon les paroles de certaines personnalités, telles qu’Elon Musk. Pourtant, cela est loin d’inquiéter la jeunesse millionnaire. Au contraire, ces derniers continuent, plus que jamais, d’investir dans la cryptomonnaie. Alors que 2022 approche à grands pas, quel sera l’avenir de cette monnaie virtuelle ? 

Les milléniaux, adeptes de la cryptomonnaie

Il serait facile de s’imaginer que la cryptomonnaie effraie. Longtemps, cette monnaie virtuelle a été réservée à un groupe limité d’individus. Pas nécessairement par élitisme, mais parce que les amateurs en finance n’osaient pas se lancer dans l’aventure du Bitcoin et compagnie. Dans les dernières années, pourtant, cette tendance s’est vue bouleversée. La popularité de la cryptomonnaie est croissante et se voit s’associer à tous les secteurs. Dans le domaine de l’art, par exemple, ce sont les NFT qui sont au cœur des discussions ces dernières semaines. Elles en consternent certains, comme Keanu Reeves, et en passionnent d’autres.

De tous les âges et tous les horizons, alors, la cryptomonnaie sait captiver. Pour autant, ce sont les milléniaux qui se révèlent les plus adeptes de cette monnaie virtuelle. Les millionnaires-milléniaux, tout particulièrement, sont parmi ceux qui ont le plus pour projet d’investir en grande quantité en 2022. Une enquête réalisée par un média américain souligne en effet que 83 % des millionnaires, également milléniaux, possèdent des cryptoactifs. 53 % d’entre eux, par ailleurs, possèdent 50 % de leur richesse sous forme de cryptoactifs. Habituellement, ce sont le Bitcoin et l’ether qui sont parmi les plus achetés.

Pourtant, il suffit de taper ‘Dogecoin cours’ dans un moteur de recherche pour réaliser l’impact croissant des monnaies virtuelles alternatives dans les derniers mois. Investir en Bitcoin, en Shiba ou en Dogecoin, par conséquent, est une tendance qui plaît à la génération Y. Ces millionnaires, nés entre 1980 et 1996, parfois 1999 selon les études, font confiance en cette monnaie, parfois considérée trop volatile. Selon l’étude réalisée, en effet, il semblerait que les millionnaires de la génération X ne détiennent, aux trois quarts, aucun actif en cryptomonnaie. Un résultat bien différent des plus jeunes, qui veulent même, pour près de la moitié d’entre eux, investir davantage.

Pourquoi la génération Y est avant-gardiste de la cryptomonnaie ?

L’étude semble confirmer une tendance qui s’observe assez facilement. Les nouveaux marchés sur le secteur financier, en effet, mettent toujours un temps à s’imposer. Ils le font plus facilement auprès des nouveaux acteurs ou de ceux qui commencent à s’y intéresser, osant peut-être davantage. Cela expliquerait pourquoi seulement 4 % des millionnaires nés entre 1960 et 1980 possèdent de cryptomonnaies. L’intérêt de la jeunesse pour ces monnaies virtuelles, cependant, tient aussi de la manière dont elles se sont popularisées.

Une popularité croissante dans le monde entier

En quelques années, les profils d’investisseurs se sont bien étendus. D’abord limités à certains, plus adeptes de l’investissement financier, la cryptomonnaie sait maintenant tenter n’importe quelle personne. Les gouvernements, même, d’abord hésitants sur la question, ont été forcés de prendre en compte le pouvoir et l’impact que cette monnaie prend. Certains le font en s’y opposant strictement, d’autres en créant leur propre alternative, tel que l’e-yuan en Chine. Dans d’autres pays, encore, comme le Salvador, le Bitcoin est même devenu une monnaie officielle. Cette nation, elle aussi, est guidée par un homme issu de cette génération Y, très convaincue par la cryptomonnaie.

L’accessibilité digitale des services de cryptomonnaies

Cela vient, dans un premier temps, d’une accessibilité améliorée à l’univers de la cryptomonnaie. Les utilisateurs, en effet, ont accès à leurs portefeuilles virtuels depuis leur téléphone portable. L’essor de la technologie, et le développement de nombreuses entreprises et start-up liées à la cryptomonnaie, rendent l’accès simple comme tout. Aujourd’hui, une personne utilisant un système de paiement en ligne, Français comme international, peut opter pour une solution qui propose aussi de la cryptomonnaie.

Les banques en ligne se sont fait une joie d’intégrer ce projet économique à leurs propositions. Elles continuent, chaque jour, de les rendre plus accessibles encore. Or, sans surprise, les plus grands clients de ces neotechs et start-ups, ce sont encore les milléniaux. Ces derniers, par exemple, sont friands des offres d’emploi sous forme de freelance, laissant plus de libertés sur la gestion de son temps. Pour ce type de métier, les banques en ligne sont généralement de meilleures alliées. Les milléniaux, alors, découvrent en même temps l’intérêt d’un portefeuille virtuel et toutes les manières de le remplir. La cryptomonnaie, par conséquent, gagne en popularité comme type d’investissement.

Les réseaux sociaux, outil clé de la cryptomonnaie

Un autre aspect qui explique la popularité de la cryptomonnaie auprès de la génération Y est les réseaux sociaux. Ces derniers, en effet, sont des ressources importantes pour s’ouvrir à tout ce qui fait la tendance dans chaque génération. Twitter, tout particulièrement, est un réseau où la communauté liée à la cryptomonnaie est très importante. Il suffit de voir, par exemple, l’impact que peut avoir un tweet d’hommes tels qu’Elon Musk sur le cours de certaines cryptomonnaies. La génération Y, une fois encore, est très présente sur Twitter. 

Elle s’est aussi prise de passion, pendant le confinement particulièrement, pour des réseaux comme TikTok. Là encore, la cryptomonnaie prend une autre envergure. Les jeunes y découvrent, en de brèves vidéos, de nombreuses introductions au trading, à l’investissement et aux cryptomonnaies. Certains, inspirés par les discours de quelques minutes, se prennent au jeu. La découverte du monde de la cryptomonnaie peut alors se faire en partant de 0, en commençant à investir au fur et à mesure. Le tout, surtout, sans craindre la volatilité de ces stocks.

Quel avenir pour la cryptomonnaie en 2022 ?

C’est ce qui ressort, une fois encore, de l’étude réalisée par un média américain. Les millionnaires issus de la génération Y ne craignent pas l’effet yo-yo des cryptomonnaies. Pour certains, cela s’explique facilement. Elle a déjà connu deux récessions mondiales et des chocs économiques de taille. Se lancer dans des actifs instables, finalement, n’est qu’un nouveau défi. 

Ce challenge, pour autant, laisse tout de même l’occasion à certains experts de réaliser certaines prédictions. Ils ont de grands espoirs en la cryptomonnaie, tels que le fait que le bitcoin prendrait le dessus sur les actions en 2022. À savoir, l’association crypto et action se fait déjà, et elle pourrait bel et bien devenir la tendance de l’année à venir. Investir dans des actions tokenisées, de fait, sera-t-il le plan d’avenir ? 

D’autres parient encore sur une opposition entre un métavers entre la cryptomonnaie et les jeux vidéos, qui sont déjà en conflit. Pour certains experts, c’est plutôt sur la popularisation de la cryptomonnaie qu’il faut miser. Certains considèrent ainsi qu’au moins une vingtaine de pays utiliseront une monnaie numérique d’ici la fin de l’année prochaine. Il faut penser, en effet, à le-yuan ou encore à l’euro numérique, réfléchi par la Banque Centrale Européenne.

Précédent

Polygon et Reddit : 200 millions de dollars sont alloués pour le Web 3.0

Suivant

Fêtes de fin d’année : les tarifs des locations à la montagne flambent

Derniers articles de Crypto