Minima sociaux : plus de 3 millions de Français concernés !

dans Brèves/News

En temps de crise, on a toujours tendance à focaliser son attention sur les dégâts occasionnés par ces périodes noires. Les médias amplifient souvent ces phénomènes qui reflètent pourtant souvent la mauvaise santé de nos économies. C’est notamment le cas des minima sociaux dont l’évolution témoigne de la dégradation des conditions financières de nombreux français…

Selon les plus récentes statistiques du Ministère de la Santé (qui remontent à 2007) en matière de minima sociaux, ce seraient environ 3.3 millions de Français qui seraient aujourd’hui concernés par l’une des mesures d’aides sociales fondamentales (RSA, allocation handicapée, etc…). Certes, le gouvernement a souligné le fait que ce chiffre avait été en diminution entre l’exercice 2007 et 2006 (d’à peu près 5 %), mais cela ne saurait faire oublier qu’en l’espace de 20 ans, le nombre de personnes touchant l’ancien RMI de l’époque et qui perçoivent désormais le RSA de base ou socle a été multiplié par 3 passant de 400 000 individus à environ 1 200 000 selon le haut Commissariat aux solidarités actives.

Par ailleurs, il ne faudrait pas non plus oublier que les 3.3 millions de Français bénéficiant des minima sociaux sont en réalité près du double si on leur associe les ayant-droits, c’est à dire les conjoints, parents ou enfants de ces allocataires qui touchent eux aussi des prestations sociales, ce qui représente dans l’ensemble près de 6 millions de personnes…

Un progrès donc plus que relatif qui ne tient en outre pas compte des récents dégâts de la crise qui a vu le nombre de chômeurs de longue durée exploser ces deux dernières années et qui risquent d’engendrer des statistiques peu prometteuses. Au jour d’aujourd’hui, ce sont très exactement 1 170 000 personnes touchant le RSA de base auxquelles il faut rajouter environ 1 700 000 Français bénéficiant soit de l’allocation vieillesse, de l’AAH ou bien encore de l’Allocation de solidarité spécifique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*