Le nombre de distributeurs automatique diminue encore en 2021

//
distributeur de billets banque
Distributeur de billets banque ©Pexels ,Creative Commons

En 2021, le nombre de distributeurs automatiques de billets a baissé de 2 %, avec moins de 48 000 machines en France. Les banques continuent d’optimiser leurs réseaux dans un contexte de réduction de l’utilisation des espèces. La baisse est concentrée dans les grandes villes.

Le nombre de DAB diminue dans les grandes villes

Le nombre de distributeurs automatiques de billets et de points d’accès aux espèces en France métropolitaine s’est stabilisé en 2021 après une légère baisse en 2020, en grande partie due au développement des points de distribution en magasin, selon un rapport de la Banque de France lundi.

Le nombre total de points d’accès aux espèces à fin 2021 était de 73 802, en baisse de 0,2 % par rapport à 73 976 à fin 2020. Leur nombre a diminué de 2,6 % entre 2019 et 2020. La Banque de France a relevé que “le réseau de la région est globalement inchangé d’une année sur l’autre”, soulignant que, comme l’année dernière, “plus de 99% de la population métropolitaine âgée de 15 ans et plus” dispose d’un accès à 15 minutes en voiture.

Le dernier rapport de la Banque de France est clair : le nombre de distributeurs automatiques disponibles en France continue de baisser. Au cours du dernier exercice, il y avait 978 distributeurs identifiés de moins, soit une diminution de 2 % par rapport à l’année précédente.

Les auteurs du rapport se félicitent toutefois “d’une très bonne accessibilité aux espèces sur le reste de l’ensemble du territoire en 2021”. Dans une logique d’optimisation du réseau et pour faire face à la baisse de l’utilisation du cash, les grandes banques font surtout le ménage dans les grandes villes : près de 700 distributeurs automatiques de billets ont disparu dans les villes de plus de 10 000 habitants.

Alors que le nombre total de guichets automatiques a diminué, il a augmenté de 4,7 % dans les villes de moins de 500 habitants, mais seulement d’une fraction. Autre évolution notable, le nombre de DAB indépendants en France métropolitaine a presque triplé par rapport à 2020 pour atteindre 352.

Cette stabilisation est due au développement des points de retrait d’espèces en magasin, qui représentent plus d’un tiers du total, augmentant de 3,2 % en 2021, alors que le nombre de distributeurs automatiques de billets a diminué de 2 %.

“La réduction du nombre de distributeurs se concentre dans les villes les plus peuplées et les mieux équipées et traduit l’optimisation des équipements existants dans ces zones, il est donc peu probable qu’elle modifie les indicateurs d’accessibilité”, a toutefois noté la Banque de France.

Les acteurs privés de plus en plus présents

Une partie importante de la population n’a pas accès aux espèces : alors que moins de 20 % des villes disposent d’au moins un guichet automatique sur leur territoire, un quart d’entre elles n’ont qu’un seul point d’accès privé, et 56,4 % n’en ont aucun.

En d’autres termes, 10,4 % de la population âgée de 15 ans ou plus, soit plus de 5,47 millions de personnes, vivent dans des villes sans guichets automatiques ni points d’accès privés.

En décembre, 5% des Français vivaient à moins de 10 minutes en voiture du DAB le plus proche, selon les données de la Banque de France, soit une moyenne de huit minutes pour les habitants d’une ville sans équipement. Des chiffres stables depuis 2018.

L’accès au cash reste une question épineuse, suscitant l’indignation durant la crise des “gilets jaunes” qui y voyaient un symbole de désertification dans les petites villes du pays. Depuis, des solutions alternatives ont émergé, comme l’arrivée des distributeurs chez les buralistes.

Trois opérateurs se partagent le marché : les américains Euronet et Brink’s et le suédois Loomis. “Ces distributeurs automatiques de billets sont principalement situés dans des lieux à fort trafic, notamment de touristes étrangers (aéroports, stations touristiques ou proches des frontières, etc.)”, détaillant la Banque de France.

Précédent

La Russie interdit les cryptos comme moyen de paiement

Suivant

Payer son appartement avec de l’ail : en Chine c’est possible !

Derniers articles de Banques