Optimiser son rachat de crédit !

dans News/Rachat de crédit

Réduire ses mensualités et retrouver un taux d’endettement normal sont les deux priorités d’un rachat de crédit !

Mais le faire en obtenant les meilleures conditions possibles, c’est encore mieux ! Il existe plusieurs astuces et trucs qui constituent des moyens d’optimiser son rachat de crédit. En grattant par ci, par-là, on peut baisser sa nouvelle mensualité dans des proportions parfois inattendues…Explications.

Optimiser son rachat de crédit passe par plusieurs aspects qu’il convient de bien observer dans un premier temps pour mieux les négocier dans un second temps !

Optimiser son taux fixe :

Comme toujours, on s’attarde d’abord sur le taux. Mais au lieu de fixer son attention sur le seul taux fixe qui doit être le meilleur possible, il apparait comme essentiel aujourd’hui d’optimiser son taux fixe en passant par une première phase à taux révisable en raison de la faiblesse des variables aujourd’hui. S’attaquer aujourd’hui à un taux fixe dès le départ est possible et sécurisant, mais reste cher en rachat de crédit. Les meilleurs taux oscillent entre 5.5 et 6 %. Pour l’améliorer, passez par une phase à taux révisable ! Aujourd’hui, ils valent 2.5 % : on amortit plus vite, on paie moins d’intérêt et surtout on optimise son taux global lorsque l’on repassera à taux fixe sans frais.

Dans certaines banques, le passage à taux fixe en rachat de crédit est gratuit et rapide. Si vous partez sur un prêt de 15 ans, en conservant un taux révisable de 2.5 % pendant deux ans, puis en repassant à taux fixe de l’ordre de 5.8 % ensuite sur 13 ans, votre taux moyen s’établira à quelque 5.42 % : imbattable !

Optimiser les coûts financiers :

Certains postes sont incompressibles. C’est le cas des frais de notaire qui peuvent parfois être remplacés par des frais de caution qui peuvent être moins élevés. C’est une piste. Ensuite, il est aussi possible de négocier le mandat de l’intermédiaire avec lequel vous négociez, 3.5 % au lieu de 4.5 % et c’est 4 €uros de mensualités en moins.

Optimiser le taux d’assurance :

Optimiser le taux d’assurance est extrémement important. Les assurances-groupe des banques sont onéreuses et s siteuent souvent aux alentours de 0.40 % de prime calculée sur le capital restant dû. A deux fois 100 % sur chaque tête, on peut ainsi se retrouver avec 100 euros de plus par mois pour un prêt important. En faisant appel à une délégation d’assurance extérieure, on peut baisser ce coût de 50 à 70 %. Il suffit pour cela de trouver une assurance qui vous couvrira à hauteur de vos revenus au sein du foyer fiscal (50/50 si vos revenus sont équivalents) et à un taux d’assurance de 0.15 %, voire parfois moins (sous réserve de l’âge et d’éventuels soucis de santé).

Autres articles :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*