/

Pertes records des banques

Les mauvaises nouvelles se multiplient dans le secteur bancaire ; ce sont des pertes historiques qui sont annoncées.

Natixis, filiale des groupes Caisse d’Epargne et Banque Populaire, vient d’annoncer une perte nette de 2,8 milliards d’euros pour l’année 2008, à cause de ses actifs à risque et de l’évolution de ses activités de marché au 4ème trimestre.

Alors que ses sociétés-mères doivent annoncer leur fusion officiellement ce jour, il apparaît que les deux banques ont-elles-mêmes enregistré des pertes-record en 2008, à cause de leur filiale commune, certes, mais de façon plus générale à cause de la crise financière et économique.

Ainsi, l’Ecureuil dévoile une perte historique de 2 milliards d’euros quand la banque populaire enregistre sa première perte depuis des décennies : 468 millions d’euros.

Ces tristes records ne concernent pas que la France : Outre Manche, la banque britannique RBS (Royal Bank of Scotland) annonce une perte nette de 24,1 milliards de livres, soit 27 milliards d’euros.

Le marasme des banques est de plus en plus préoccupant et chaque jour est désormais plombé par l’attente de mauvais résultats…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Default thumbnail
Précédent

Rachat de crédit et différé d'amortissement sont-ils compatibles ?

Default thumbnail
Suivant

Fiscalité de l'épargne salariale : nouvelles contributions !

Derniers articles de Banques

leo. elit. felis adipiscing Nullam Praesent id