Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Peugeot PSA : ce seront finalement 3 550 suppressions d’emploi

dans News/Rachat de crédit

Dans les divers articles publiés par les médias hier matin, on pouvait s’attendre à 2 700 suppressions d’emploi au sein du groupe PSA Peugeot. Pour retrouver un équilibre financier et conserver sa compétitivité, le groupe procèdera finalement à 3 550 suppressions de postes par départs volontaires. Comme le sous-entendait le directeur des ressources humaines du constructeur français « …ne rien faire pourrait à terme remettre en cause la pérénnité du groupe et de ses 200 000 emplois« , il vaut donc mieux en sacrifier 3 550 que 200 000…

Ce plan massif de départs concernent tous les secteurs du groupe qu’ils soient industriels ou administratifs. Le gros de la troupe touche essentiellement le site de Rennes où sont fabriqués les principales berlines de Peugeot ainsi que le monospace Xsara Picasso. Les ventes sur ce segment de marché ont reculé de plus de 15 % ces derniers mois et un recul flirtant avec les 20 % est envisagé. Il fallait donc réagir dans un contexte où l’adaptabilité semble être le concept phare !

Dans son esprit, le groupe pense faire les choses correctement en évitant des licenciements prus et durs et en privilégiant les départs volontaires : pas de plan social, pas de chômage technique et pas de pré-retraite ce qui contarierait les pouvoirs publics. Après les vagues de départ qui avaient déjà secoué le groupe en 2007 et début 2008, plus de 7 000 personnes, le groupe reste sur sa lancée de réductions d’effectifs ce qui n’a pas manqué de susciter la colère des syndicats qui dénoncent le plan et émettent de sérieux doutes quant au caractère « volontaire » de ces départs…

Derniers articles de News

elit. Donec in ut ultricies velit, dolor.
Retour en haut