Crypto : encore un piratage de plusieurs millions $

/
Hacker crypto
Hacker crypto - ©TheDigitalArtist, CC0 Creative Commons

Les arnaqueurs ont, ces derniers mois, attaqué les cryptomonnaies. Le piratage de ces dernières se présente sous de différentes formes comme les fraudes, le blanchiment d’argent et les crimes financiers. Parmi les plateformes qui ont récemment été victimes de piratage, il y a Bilaxy, une enseigne basée aux Seychelles.

Bilaxy : victime d’une perte de plusieurs millions de dollars

Ce dimanche 29 août, un responsable de la plateforme d’échange de cryptomonnaies a publié sur Twitter que l’enseigne a été victime d’un piratage qui se révèle être important. Le piratage se fait sur les hot wallets de la plateforme. Celui-ci a provoqué une grande perte pouvant atteindre les 400 millions de dollars.

Des solutions prises immédiatement

La plateforme a récemment découvert des transactions anormales sur celle-ci. Elles ont  commencé sur le portefeuille chaud ERC20. L’enseigne a tout de suite pris des mesures adéquates pour gérer efficacement le piratage. Elle a effectivement pris le soin de réaliser une maintenance d’urgence en déplaçant de manière rapide les jetons du portefeuille chaud vers les portefeuilles froids. Cette action était bien évidemment dans le but de protéger de manière efficace les actifs. Ensuite, la société a contacté les responsables des tokens concernés. Elle a également pris contact avec les institutions d’audit qui se chargent de l’enquête de la situation.

Des stratégies adaptées

À l’heure actuelle, le piratage dans le monde du crypto devient de plus en plus fréquent. Il y a une semaine, le japonais Liquid Global a été victime d’un piratage. Ce sont surtout les plateformes d’échange qui attirent l’attention des hackers. Effectivement, celles-ci bénéficient d’importantes liquidités. Le piratage peut même concerner les grandes plateformes comme Binance ou encore Gemini.

Face aux différents piratages qui causent d’importantes pertes aux plateformes d’échanges, des stratégies ont été adoptées pour le détraquer. Résultat : pour cette année 2021, de nombreux piratages ont été signalés. C’ est effectivement le cas de la plateforme sud-africaine Africrypt. Egalement, le cas de Thodex qui a été victime d’une perte de 2 milliards de dollars.

Source Agenceecofin

Précédent

Quelles économies d’énergie en 2021 avec un chauffe-eau thermodynamique ?

Suivant

Immobilier Hongkong : les espaces destinés pour les tombes et urnes se montrent plus chers que l’immobilier des vivants

Derniers articles de Crypto