Plan d’épargne retraite, les très nombreux frais

/
Epargne retraite
Epargne retraite - ©Tumisu, CC0 Creative Commons

Il y a quelques jours, la présidente Comité consultatif du secteur financier ou CCSF a décidé de partager un rapport concernant les frais relatifs aux plans d’épargne retraite (PER). Dans ce rapport, Corinne Dromer a aussi mentionné le manque d’informations sur ces frais.

Des frais trop nombreux

Pour commencer, il est important de vous faire savoir que le plan d’épargne retraite ou PER a été instauré en France depuis le 1er octobre 2019. Le fait d’opter pour ce type d’épargne permet à l’épargnant de récupérer, au moment de sa retraite, l’épargne accumulée sous forme de capital. Cependant, depuis quelque temps, le CCSF a constaté que les frais associés à ses produits d’épargne sont assez nombreux. De plus, les informations sur ces frais sont loin d’être transparentes. Cette étude a été constatée d’après une étude réalisée par la société Sémaphore Conseil. Cette dernière a examiné les frais de PER individuels, 34 PER assurance et 2 PER compte-titres.

D’après le Comité consultatif du secteur financier, les frais des PER individuels assurance « qui incluent les frais des assureurs et les frais des sociétés de gestion sont nombreux » et cela, peu importe les acteurs et les contrats considérés.

Les informations sont assez floues

Il y a aussi les informations concernant ces frais qui sont assez flous. C’était également un autre point qui a été soulevé par le Comité consultatif du secteur financier. Le fait de demander cette transparence permet aux épargnants d’en savoir sur les prix afin de réaliser des comparaisons de tarifs. Sur ces sites professionnels, la politique commerciale pousse les internautes ou les épargnants à prendre contact avec un conseiller avant d’avoir des informations sur les tarifs ou avant d’en savoir plus sur l’ouverture d’un compte épargne. La CCSF incite les plateformes et les sociétés financières à proposer des informations complètes concernant les prix afin de permettre aux épargnants de faire des comparaisons de prix. Le comité demande également la transparence sur la totalité des frais (frais de gestion du contrat et frais du support).

Précédent

Facebook : Mark Zuckerberg souhaite transformer son réseau social en une « entreprise métaverse »

Suivant

Les investisseurs institutionnels séduits par Nexity

Derniers articles de Epargne