Des plans d’épargne retraite en Bitcoin grâce à Fidelity

///
retraite

Le fournisseur de régimes de retraite basé aux États-Unis, Fidelity Investments, souhaite introduire le Bitcoin (BTC) aux plans 401 (k). Alors que la société est confrontée à des vents contraires réglementaires potentiellement forts, les implications pour l’industrie de la crypto-monnaie et les investisseurs pourraient être énormes.

Investir dans le Bitcoin pour sa retraite

Le gestionnaire d’actifs américain Fidelity a annoncé mardi qu’il permettrait aux employés qui cotisent aux pensions de retraite de déposer une partie de leur épargne en bitcoin, un nouveau geste pour s’engager dans l’adoption de la crypto-monnaie malgré les avertissements des autorités.

Cette option sera disponible aux États-Unis d’ici le milieu de l’année. Quelque 23 000 entreprises qui gèrent leurs fonds de retraite (plans 401k) via Fidelity pourraient décider d’ouvrir cette option à leurs employés.

Au moins un employeur majeur s’est inscrit : Fidelity affirme que son premier client sera MicroStrategy, une société de logiciels qui a plus de 125 000 bitcoins en réserve sur son bilan d’entreprise. MicroStrategy et son célèbre PDG Michael Saylor sont parmi les plus grands défenseurs du Bitcoin. Récemment, des rumeurs ont fait surface sur Internet selon lesquelles le PDG vendrait le Bitcoin sans déclaration. Cependant, Michael Saylor nie toute forme de vente.

« Fidelity croit que la technologie blockchain et les actifs numériques vont jouer un rôle beaucoup plus important dans l’avenir de l’industrie financière », a déclaré Dave Gray, responsable des offres et des plateformes de retraite en milieu de travail chez Fidelity, dans une interview.

Le produit cryptographique de Fidelity ne sera pas un fonds commun de placement. Au lieu de cela, chaque promoteur de régime aura un compte d’employé distinct. Les comptes détiennent à la fois des investissements en Bitcoin et sur le marché monétaire à court terme pour la liquidité. Bitcoin sera détenu par Fidelity sur sa plateforme d’actifs numériques. La société a déclaré qu’elle facturera entre 0,75% et 0,90% par an pour la gestion, la garde et la comptabilité.

Fidelity estime qu’environ 80 millions d’Américains ont ou ont eu des investissements en monnaie numérique. Fidelity gère 11,3 billions d’actifs pour le compte de clients et est l’un des plus grands fournisseurs de services financiers au monde.

Fidelity, un acteur engagé dans le développement des cryptomonnaies

En 2014, le groupe a manifesté son intérêt pour la technologie blockchain et l’extraction de bitcoins pour sécuriser les transactions de crypto-monnaies. En 2018, le groupe a créé Fidelity Digital Assets, une filiale centrée sur les clients cherchant à spéculer sur les monnaies numériques, apportant sur le marché le sceau des géants financiers traditionnels puis en quête de légitimité. En 2020, Fidelity a lancé un fonds Bitcoin pour ses clients les plus riches.

« Il y a un besoin d’un ensemble diversifié de produits et de solutions d’investissement pour nos investisseurs », a ensuite déclaré Dave Gray. « Nous nous attendons à ce que les crypto-monnaies façonnent la manière dont les générations futures envisagent l’investissement à court et à long terme. »

Le mois dernier, le département du Travail a mis en garde contre l’investissement dans les crypto-monnaies pour les régimes de retraite, appelant les gestionnaires à être “extrêmement prudents”.

Le ministère a spécifiquement souligné la forte volatilité, la nature hautement spéculative des monnaies numériques et l’évolution rapide des réglementations régissant les crypto-monnaies. Il a également mentionné les risques liés à l’oubli ou à la perte de mots de passe, qui pourraient “entraîner une perte permanente d’actifs”.

En conséquence, Fidelity Investments propose à ses clients de nombreuses offres sur le Web 3.0, les crypto-monnaies, etc. En fait, le géant financier a lancé un ETF sur Metaverse et les crypto-monnaies en avril.

En conséquence, Fidelity Investments continue d’étendre son leadership dans la finance traditionnelle et crypto. Il est important d’avoir le soutien des géants de la finance afin que le plus grand nombre puisse apprendre et mieux comprendre les nouveaux types d’investissements qui peuvent survenir.

Précédent

Les banques françaises participent au financement d’Elon Musk pour le rachat de Twitter

Suivant

Un appartement en location pour 1 ETH par mois !

Derniers articles de Crypto