Plus que 2 millions de bitcoin à miner

/
Crypto Bitcoin
Crypto Bitcoin - ©EivindPedersen, CC0 Creative Commons

Sur l’offre totale de 21 millions de bitcoins à extraire, il ne reste que 2 millions. Plus nous avançons dans le temps, plus le BTC gagne en rareté.

19 millions de bitcoins minés sur un total de 21 millions

Si l’on se réfère au plan original de Satoshi Nakamoto, le père du Bitcoin (BTC), plus le roi des crypto-monnaies est rare, plus il est précieux. d’ici quelques années, il n’y aura plus de nouveaux bitcoins car il ne reste plus que 2 millions de bitcoins à miner.

En effet, le 19 millionième bitcoin a été “miné” vendredi dernier. Le minage est un processus complexe qui consiste à effectuer une série de calculs complexes sur des machines entièrement dédiées à la tâche, qui servent à vérifier le fonctionnement de la blockchain. Dans le cas du Bitcoin, ce processus de vérification est effectué par un mineur, et non par un simple ordinateur ou smartphone comme dans les autres crypto-monnaies.

Sans la coordination au niveau du mineur et du nœud, toute émission et application de bitcoin ne sera pas efficace. À cette fin, les investisseurs qui veulent comprendre la rareté de Bitcoin doivent tenir compte des contraintes d’approvisionnement de l’actif.

Sur les 19 millions de bitcoins extraits à ce jour, plusieurs millions ont été soigneusement stockés par des investisseurs et des entreprises attendant patiemment que le prix monte en flèche. Environ 2,78 à 3,79 millions de bitcoins sont également considérés comme “perdus”. On estime que jusqu’à 20 % des Bitcoin ont été « par erreur » retirées de la circulation. Comprenez que leurs propriétaires ont perdu les clés d’accès, ou que les machines stockant leur richesse ont cessé de fonctionner.

Il fut un temps où les mineurs échangeaient leurs bitcoins nouvellement minés contre des dollars sur le marché. Cela leur permettait de couvrir les frais de fonctionnement. Mais maintenant, les choses ont changé : les sociétés minières n’hésitent pas à ajouter les bitcoins minés à leurs bilans. En même temps, si nécessaire, ils proposent des prêts garantis par Bitcoin.

Selon les derniers calculs, même s’il ne reste que 2 millions de bitcoins à exploiter, le processus pourrait encore prendre 118 ans. Au rythme actuel, le dernier bitcoin sera bel et bien miné en 2140.

Selon les données actuelles, le prochain “halving” devrait avoir lieu en 2024. La réduction de moitié de la récompense de bloc décrit une forte augmentation de la difficulté de minage causée par le dépassement d’un seuil de manière non naturelle. Cet événement est traditionnellement suivi d’un marché haussier, souvent appelé dans le jargon « bull run », caractérisé par une flambée des cours.

La récompense du minage divisée par 2 tous les 4 ans

Il faut remonter dans le temps, jusqu’au premier bloc de 50 BTC miné par Satoshi Nakamoto en janvier 2009 pour mieux comprendre le concept de “récompense de bloc”. Tous les 210 000 blocs, la récompense de minage est divisée par 2. Ainsi, actuellement, les mineurs ne peuvent gagner que 6,25 BTC par bloc extrait. On estime à 2024 le prochain halving où la récompense passera alors à 3,25 bitcoins par bloc.

De moins en moins de nouveaux bitcoins sont distribués, ce qui rend les 21 millions plus rares que jamais. Certes, il a fallu une douzaine d’années avant que 19 millions de bitcoins ne soient minés, mais le dernier bitcoin devrait attendre 2140 sauf si le protocole ne change d’ici là.

Investir dans le bitcoin, c’est comprendre son mécanisme et son phénomène de rareté. Si nous lui attribuons régulièrement le statut de réserve valeur, c’est parce que son offre est limitée. Vendredi la barre des 19 millions de bitcoins minés a été dépassé, une étape symbolique dans la quête vers les 21 millions de bitcoins.

Précédent

Messi signe un contrat de 20 millions d’euros avec une plateforme crypto

Suivant

Les Africains sont de grands utilisateurs des cryptomonnaies

Derniers articles de Crypto