Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Pour votre regroupement de prêt, le taux du rachat de crédit doit-il être fixe ou révisable ?

dans News/Rachat de crédit

Que ce soit dans le domaine du crédit immobilier ou dans celui du rachat de crédit, il n’est pas toujours simple de choisir entre taux fixe ou taux révisable ? L’actualité économique et financière de ces derniers mois a en effet beaucoup ébranlé les certitudes et les habitudes des consommateurs en la matière. Pour beaucoup, les taux révisables sont à la fois dangereux en raison de leur éventuelle variation, mais aussi attractifs en vertu de leur valeur actuelle. Pour d’autres, le taux fixe est un postulat incontournable parce que synonyme de sécurité et pourtant ce dernier est souvent beaucoup plus cher…Pour votre regroupement de prêt, il est donc bien difficile de choisir un taux du rachat de crédit fixe ou révisable ? Quelques éléments de réponse.

Tout d’abord, si d’aventures vous êtes locataires, vous n’aurez pas à vous poser ce genre de questions, car les produits qui vous seront proposés seront des rachats de crédits sous forme de prêts personnels qui sont tous assortis de taux fixes fluctuant entre 6.5 % et 8 % en fonction des durées. Il en va de même pour les propriétaires qui ne souhaitent pas faire racheter leur crédit immobilier ou qui n’en ont plus.

En revanche, le problème se pose pour les propriétaires souhaitant faire racheter la totalité de leurs encours, prêt immobilier inclus. Diverses formules se présentent à eux. Pour schématiser, il existe des taux fixes purs, relativement chers en rachat de crédit, si on les choisit dès le départ (au delà de 6 % bien souvent), des taux révisables assortis de mensualités fixes dont la variation de taux fait l’objet d’un rallongement ou d’un raccourcissement de la durée et enfin des produits à taux variables permettant de repasser rapidement à taux fixes.

C’est cette dernière articulation qu’il faut sans doute privilégier aujourd’hui pour plusieurs raisons. D’abord, le taux initial est bas, on trouve aujourd’hui des financements sous les 4 % de sorte qu’on achète l’argent moins cher à court terme ! Ensuite, ces produits permettent de passer à taux fixe instantannément sans frais ni pénalités et à des conditions souvent meilleures que les taux fixes que l’on trouve sur le marché quand on en veut absolument un dans l’offre initiale. Enfin, parce que ces produits ne font souvent pas l’objet de pénalités de remboursement anticipés en cas de vente du bien pris en garantie !

Seule contre-partie, ces rachats de crédits sont hypothécaires et obligent de passer devant notaire, ce qui n’est pas le cas des prêst cautionnés qui sont eux nettement plus onéreux. Faites votre choix !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

venenatis, efficitur. non tristique ante. felis Donec libero id lectus
Retour en haut