Pourquoi Ethereum met à jour son réseau (ETH 2.0) ?

/
Ethereum

Ethereum (ETH) est la deuxième crypto-monnaie du marché et le réseau le plus populaire de contrats intelligents (smart contracts) et d’applications décentralisées (dApps). Le réseau Ethereum a changé la façon dont il rémunère les personnes qui entretiennent son réseau en 2021, ce qui l’a rendu plus attrayant pour l’investissement. Dans la prochaine évolution majeure de sa feuille de route (roadmap), ce changement pourrait augmenter sa rareté et donc augmenter sa valeur. Cela peut être une bonne nouvelle pour les investisseurs qui souhaitent se couvrir contre l’inflation.

Comment Ethereum met à jour son réseau ?

Depuis le 5 août, certains des frais payés par les utilisateurs du réseau Ethereum sont brûlés ou détruits. Ces frais sont utilisés pour créer de nouveaux tokens afin de payer les validateurs du réseau. Selon les données de CoinMarketCap, depuis la mise à niveau du mois d’août, un total de 1 136 000 ETH (d’une valeur de plus de 4 milliards de dollars au moment de la rédaction) a cessé de circuler, laissant 118,6 millions de jetons en circulation. En retirant les tokens de la circulation, cette update permet de rendre chaque pièce existante un petit peu plus précieuse.

Ethereum est actuellement produit par des mineurs selon un mécanisme de consensus de preuve de travail (Proof of Work), qui consomme beaucoup d’énergie, tout comme la production de Bitcoin. Actuellement, son taux d’inflation annuel peut être porté à environ 2,8%, mais en 2022, lorsqu’Ethereum mettra son réseau à niveau vers un consensus basé sur le jalonnement, ETH 2.0, il émettra moins de nouvelles pièces et se rapprochera d’un mécanisme déflationniste.

L’objectif de cette transition vers Ethereum 2.0 est de rendre le réseau plus rapide, plus sécurisé et plus respectueux de l’environnement.

Rendre le réseau Ethereum plus rapide

Ethereum doit pouvoir traiter plus de transactions par seconde sans augmenter la taille des nœuds du réseau. Un nœud est un participant indispensable dans le réseau qui stocke et gère la blockchain. Augmenter la taille des nœuds n’est pas pratique car seuls ceux qui disposent d’ordinateurs puissants et coûteux peuvent le faire. Pour évoluer, Ethereum a besoin de réaliser plus de transactions par seconde et de plus de nœuds. Plus de nœuds signifie plus de sécurité.

Améliorer la sécurité du réseau Ethereum

La mise à niveau vers ETH 2.0 doit améliorer la sécurité d’Ethereum contre les attaques coordonnées (telles que les attaques à 51%). Il s’agit d’une attaque, si quelqu’un contrôle la majeure partie du réseau, il peut forcer des modifications frauduleuses.

La transition vers la preuve de participation (Proof of Stake) signifie que le protocole Ethereum est plus dissuasif contre les attaques. En effet, le vérificateur protégeant le réseau doit investir une grande quantité d’ETH dans le protocole. S’ils tentent d’attaquer le réseau, le protocole peut automatiquement détruire leur ETH. Ce qui n’est pas possible en Proof of Work, où la seule dissuasion existante est celle de détruire les récompenses accordées aux validateurs.

Rendre ETH plus écologique

Ce n’est un secret pour personne que des blockchains comme Ethereum et Bitcoin consomment beaucoup d’électricité en raison du minage. Mais l’objectif d’Ethereum est d’être protégé par ETH lui-même plutôt que par le la consommation électrique du réseau, via le staking.

Les institutions croient en l’avenir d’Ethereum

Depuis le début de 2021, la domination d’Ethereum sur Bitcoin a fait grimper le prix d’Ethereum de 400%, alors que Bitcoin n’a augmenté « que de 70% ». De grandes institutions comme Grayscale ont remarqué les performances de l’ETH. Les fonds institutionnels permettent aux clients fortunés d’accéder à l’actif sans le posséder. Grayscale détient actuellement 10 milliards de dollars d’ETH dans son Ethereum Trust.

Même certaines grandes banques de Wall Street se sont montrées favorables à Ethereum. En juillet, les analystes de la banque d’investissement Goldman Sachs ont déclaré que les cas d’utilisation réels d’Ethereum peuvent lui permettre de devenir la réserve dominante de valeur numérique dans les années à venir.

Précédent

Les cryptomonnaies et la blockchain représentent-elles le futur de l’immobilier ?

Suivant

Pourquoi Elon Musk soutient le Dogecoin ?

Derniers articles de Crypto