Prêt immobilier pour travaux de copropriété

/

Les syndics de copropriété le savent généralement : il existe des prêts immobiliers spécifiques aux travaux de copropriété. A la différence des prêts habitats destinés au grand public, les crédits immobiliers de copropriété jouissent souvent de caractéristiques propres qui divergent avec les données standards.

Afin d’éviter de déséquilibrer le fonds de roulement souvent tenud des syndics, les banques ont articulé des prêts travaux spécifiques à la copropriété. A titre d’exemple, on ne sait pas toujours que chaque copropriétaire n’est pas obligé de souscrire au prêt de sa copropriété en nom propre : il n’y a donc pas de solidarité entre les copropriétaires ce qui garantit l’indépendance des uns par rapport aux autres. En cas de défaillance, c’est un organisme de recouvrement de créances qui intervient.

Il n’y a précisément pas de caution, ni d’hypothèque tout comme il n’y a pas d’apport de réclamé par la banque prêteuse. Autre spécificité, les fonds sont immédiatement disponibles sans qu’il n’y ait de présentation ou de justificatifs de factures.

Ce type de prêt immobilier a généralement une durée de vie de 3 à 10 ans d’un montant variable pouvant représenter jusqu’à 100 % du besoin de la copropriété. Par ailleurs, ces prêts habitat sont dénués de toute pénalités en cas de remboursement par anticipation. Bien des particuliers aimeraient obtenir ce type de financement…

Default thumbnail
Précédent

Renégocier son rachat de crédit est-il rentable ?

Default thumbnail
Suivant

Hausse du SMIC de 0.5 % en janvier confirmée !

Derniers articles de Banques

at ut id nec consequat. vulputate, Lorem id felis sit adipiscing odio