Prêt personnel en contentieux, que faire

Je règle au service contentieux médiatis mon crédit mediatis (c’était un ancien crédit révolving pour lequel je me suis battue durant trois ans pour qu’il soit transformé en crédit personnel) Après des difficultés au bout de 3 mensualités impayées je me suis retrouuvée au contentieux. Je paye 350 euros par mois. Mais le plus grave c’est que médiatis m’a enlevé l’assurance sur ce crédit, me disant qu’une fois en contentieux, même réglé régulièrement on ne pouvait bénéficier de l’assurance. Je ne vois pas le solde de mon crédit diminuer malgré les versements. Je leur ai demandé un échéancier car avec la part de l’assurance enlevée, le solde devait être moins important, je suppose. Impossible d’obtenir un échéancier. Etant en contentieux ils me disent ne pouvoir en faire. Pourtant voila plus d’un an que je paye tous les mois. je ne sais donc pas quand ce crédit va se terminer. De plus est-il possible de négocier un paiement en contentieux avec une diminution des intérets? Je n’obtiens jamais de réponse, si ce n’est oralement , et encore bien souvent en étant traitée comme une moins que rien. Les difficultés que j’ai eu sont provenues du fait que j’avais à charge financièrement ma grand mère agée de 105 ans. A son décés que des factures à payér et rien d’autres si ce n’est mes souvenirs d’enfance très heureux. Je vous remercie de me conseiller.

Les situations de contentieux sont toujours difficiles à gérer. Vous évoquez un cas flagrant et classique. Il faut savoir que si vous n’envoyez pas de courrier au bon endroit et sous la bonne forme, vous ne trouverez jamais d’accord avec un créancier. Vous n’obtiendrez même jamais de réponse, non pas parce que l’organisme est de mauvaise foi, mais parce qu’il traite le plus souvent des opérations à échelle industrielle et qu’en conséquence, un courrier arrivant au mauvais endroit est presqu’immédiatement détruit.

Vous devez donc envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception adressé au service clientète ou suivi clientèle de votre organisme; celui-ci est tenu de vous répondre. Par ailleurs, ce n’est pas parce que vous êtes en contentieux que vous ne recevez plus de relevé mensuel de situation ayant valeur d’arrêté de compte. Si d’aventures vos efforts en passant par une voie classique n’aboutissaient pas, vous pouvez demander l’appui d’association de consommateurs. Sans rentrer dans un conflit ouvert avec le prêteur (ce qui n’amène jamais rien de bon), des juristes peuvent vous aider dans vos démarches. Appeler UFC Que Choisir ou encore 60 Millions de Consommateurs.

Default thumbnail
Précédent

Rachat de crédit immobilier sans rachat du prêt à taux zéro ?

Default thumbnail
Suivant

Assurance cplussur.com du Figaro

Derniers articles de Questions

pulvinar sed sem, ut nec ultricies ipsum