Prêt viager hypothécaire : conditions et procédure

Nous voudrions faire un prêt viager hypothécaire : quelles sont les conditions et les procédures pour obtenir un tel crédit ? En France, sont-ils réellement commercialisés ? Faut-il aller à l’étranger ?

 

Pour répondre à votre dernière question, les prêts viagers hypothécaires ne sont guère commercialisés en France. Ils posent en effet de gros problèmes juridiques notamment sur le plan des rangs hypothécaires et de leurs concurrences, mais aussi du côté des héritiers qui peuvent considérer qu’il s’agit d’un gaspillage de leur héritage… Pourtant, la formule n’est pas inintéressante puisqu’elle permet à des personnes d’un certain âge de bénéficier d’un prêt dont elle n’ont à rembourser ni le capital ni les intérêts de leur vivant.

 

Le montant du prêt est déterminé selon l’âge des emprunteurs et de la valeur du bien immobilier donné en garantie. Les souscripteurs peuvent choisir de recevoir un capital d’un seul coup ou bien des versements programmés. Il s’agit d’un prêt très classique dans son articulation : un crédit in fine qui est remboursable à tout moment en intégralité ou partiellement assorti d’offres de prêt soumises au code de la consommation et faisant l’objet d’un acte notarié authentique.

Default thumbnail
Précédent

Revalorisation retraite 2011

Default thumbnail
Suivant

Prêt de 120 000 € sans garantie

Derniers articles de Questions

consequat. massa libero sem, dolor. Donec pulvinar efficitur.