Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Prêts immobiliers constitutifs de l’apport personnel !

dans Banques/News

Le grand public ne sait pas toujours que certains prêts en bonne et due forme revêtent la caractéristique d’un apport personnel dans l’appréhension du dossier de financement par les banques, c’est le cas de toute une série de crédits que l’on appelle prêts aidés. Pour schématiser les choses, il en existe en tout six différents :

– Le prêt à taux zéro (PTZ) aidé par l’Etat et financé dans la pratique par le ministère du Logement via des banques ayant un accord avec ce dernier.

– L’éco-prêt à taux zéro qui a été institué afin de répondre aux normes et aux obejctifs du Grenelle de l’Environnement. Celui-ci a pour objectif de financer les travaux d’amélioration de la performance énergétique des biens immobiliers antérieurs au 1er janvier 1990.

– Le PASS Foncier est une formule destinée aux ménages les plus modestes qui ne pourraient pas investir dans leur résidence principale sans une articulation allégeant leur endettement. C’est un prêt immobilier constitutif qui permet d’acheter dans un premier temps la maison et dans un second le terrain. Le produit est assorti d’une garantie de rachat et de relogement le cas échéant en cas de défaillance.

– Le prêt 1 % logement bénéficie aux personnes salariées qui ont le statut de primo-accédants ou qui sont en mobilité professionnelle. Attention, l’attribution du prêt 1 % logement n’est systématique, il est réservé aux personnes dont l’employeur est assujetti à la participation obligatoire à l’effort de construction. C’est pour cette raison qu’il faut en faire la demande auprès de son employeur ou de son comité d’entreprise.

– Le prêt fonctionnaire est quant à lui distribué en complément d’un prêt conventionné ou d’un prêt à l’accession sociale (Pas). Il est destiné aux fonctionnaires et aux agents de l’état. Son montant est modeste, car compris dans une fourchette entre 1 219 € à 3 887 €uros !

– Les prêts de l’épargne logement sont plus connus sous leur dénomination PEL ou CEL. Le PEL ouvre des droits à emprunt suivant un barème établi par période quinquenale qui sont accessibles après un temps d’épargne de 4 ans. Le CEL a un fonctionnement différent, car les prêts auxquels il ouvre droit sont accessibles au bout de 18 mois à un taux dont la rémunération est fixée au 2 tiers du taux du Livret A.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de Banques

Retour en haut