Les prix de l’immobilier en France continue encore de progresser

/
prix immobilier
Prix de l'immobilier en hausse - ©Expect Best, CC0 Creative Commons

Depuis juin 2020, les prix de l’immobilier ne cessent de connaître une hausse grâce à la crise sanitaire de la pandémie Covid-19.  Cette montée est de l’ordre de 4,1% en une année. Celle-ci est probablement due à la montée de vente d’appartements réalisée. Cependant, les tarifs des maisons individuelles ont considérablement chuté.

La tendance haussière du coût de l’immobilier

Les premiers mois de l’année 2021, le prix de l’immobilier a connu une légère diminution. Par contre, ces mois derniers, les tarifs des logements s’évoluent de jour en jour. Ce mois de juin 2021, l’accroissement annuel a été de 4,1% qui est bien supérieur par rapport aux années précédentes. Selon le baromètre de SeLoger.com, le pourcentage de la montée du coût du juin 2019 était de 3,4%.

Un phénomène qui n’est pas nouveau

La hausse actuelle du prix de l’immobilier n’est pas un hasard. Celui-ci est sans doute dû à de nombreuses transactions des appartements. Pour ce type de logement, l’inflation annuelle a atteint les 6,4 % pour ce mois de juin. Ce fait a été déjà remarqué depuis 10 ans.

À savoir que la montée sans cesse du prix de l’immobilier a été causé par l’évolution de la valeur de celui-ci, surtout quand il s’agit de biens anciens. Cela concerne surtout les grandes villes comme Brest, Grenoble ou encore Rennes, mais également en dehors des frontières comme les prix de l’immobilier en Suisse.

Un phénomène qui se retrouve partout

Cette tendance haussière se répand dans presque toutes les villes de l’Hexagone. Pour les communes ayant plus de 100 000 habitants, une montée annuelle de plus de 5% est constatée. Il est même le cas des 75% des villes qui abritent plus de 50 000 habitants.

Spécifiquement pour le cas d’Angers, Metz ou encore Strasbourg, la tendance haussière est de plus de 15%. Cela est sans doute dû au fait que ces villes attirent facilement l’attention. Il en est de même pour le cas de Aix-en-Provence, Brest ou encore Mulhouse. Pour la capitale, la montée du prix de l’immobilier ne fait pas exception. Une valeur annuelle de 5,9% en juin a été constatée.

Source Boursorama

Précédent

Les cours des cryptomonnaies encore dans le vert

Suivant

Crypto : le projet Alpaca Finance est-il fiable ?

Derniers articles de Immobilier