Quelle évolution possible pour le bitcoin en 2022 ?

évolution bitcoin cryptomonnaie

Le bitcoin a battu tous les records en 2021. Le 10 novembre, l’étoile de la crypto-monnaie approchait de ses plus hauts sommets, avec une valeur de plus de 68 000 dollars l’unité. Mais le déclin a été tout aussi rapide. Début décembre, le bitcoin est repassé sous la barre des 46 000 dollars. Puis à moins de 42 000 dollars au cours de la première semaine de janvier 2022.

La hausse des cours reprendra-t-elle en 2022, après la correction du début de l’année ? Est-ce le bon moment pour investir dans le bitcoin ? Nous allons voir quelques éléments de réponse dans cet article.

Bitcoin : un actif au cours volatil

Dès le 5 janvier de l’année 2022, une forte baisse de près de 10% a touché le Bitcoin. Selon certains analystes de marché, il n’y a aucune raison de croire que le bitcoin deviendra “une valeur détachée des marchés spéculatifs” ou même “une valeur de réserve” : les fortes baisses à répétition de la valeur du BTC corrélées aux baisses du marché globale sont selon eux une preuve de ce qu’ils avancent. Cependant, si vous avez un avis contraire et que vous souhaitez commencer dès aujourd’hui à trader, bitcoin profit est le meilleur endroit pour commencer votre carrière.

La hausse spectaculaire du coût de la vie que l’on constate en ce moment inquiète et de nombreux investisseurs et traders s’inquiètent de la hausse spectaculaire des marchés financiers. Selon eux, on compte de plus en plus sur les banques centrales pour agir et contrer l’inflation, pourtant ce ce sont justement ces grandes campagnes d’achat d’obligations qui ont eu pour effet d’inonder les marchés de liquidités au profit d’actifs plus risqués comme les crypto-monnaies qui ont contribué à alimenter cette hausse des prix.

Les principales banques centrales du monde pourraient donc être les seules à pouvoir empêcher un effondrement du bitcoin. Il faut également préciser que le bitcoin pourrait subir une chute à la suite de l’arrêt des mesures de soutien des économies nationales.

Le Bitcoin peut-il aider à lutter contre l’inflation ?

Comme nous l’avons vu, l’année en cours sera marquée par l’inflation, qui fait sa réapparition après plusieurs années de baisse : elle devrait atteindre 3 % en 2022, son plus haut niveau depuis 2008. Il est difficile de prévoir comment le bitcoin va réagir à cette progression.

Selon les analystes de JPMorgan, le bitcoin pourrait dépasser l’or comme valeur refuge pour les jeunes investisseurs et devenir l’actif anti-inflation. Ils ont une conviction à long terme dans le bitcoin, qui pourrait atteindre 1 million de dollars dans plusieurs décennies, lorsqu’il aura atteint le statut monétaire mondial comme l’or avant la fin des accords de Bretton Wood en 1971.

L’intérêt grandissant des banques pour les cryptomonnaies

L’engouement pour le bitcoin est désormais pris plus au sérieux par les grandes institutions, et 2022 pourrait être l’année de son véritable décollage, avec une présence importante de grandes entreprises dans le milieu. En effet, les grands investisseurs institutionnels et les grandes entreprises internationales mettent de l’argent dans le bitcoin en plus grande quantité chaque jour, principalement pour diversifier leur portefeuille financier.

Les banques de Wall Street se sont progressivement intéressées aux monnaies virtuelles et aux rendements réels qu’elles offrent. Morgan Stanley est devenue la première grande banque de Wall Street à permettre à ses clients de trader du bitcoin en mars 2021. Goldman Sachs a annoncé qu’elle avait lancé avec succès des ordres sur des produits dérivés liés à la monnaie virtuelle quelques mois plus tard.

Suite à ce genre d’événements, la première crypto-monnaie du marché gagne une légitimité sans précédent. En avril, lorsque la plateforme de crypto-monnaies mondialement connue, Coinbase, est rentrée en bourse, son prix a augmenté de manière significative. Puis, quelque temps plus tard, en octobre, après les débuts du premier fonds indiciel (ETF) adossé au bitcoin, il a connu une seconde hausse spectaculaire.

L’engouement initial des géants de la finance va-t-il continuer en 2022 ? C’est ce que pense certains fonds d’investissement en crypto-monnaies. Ces derniers notent que l’adoption des actifs numériques par les investisseurs institutionnels et leur intégration dans le système financier traditionnel entraîneront une nouvelle croissance du marché des crypto-monnaies.

Des possibles régulations à venir sur le Bitcoin ?

Cependant, les banquiers de Wall Street ne sont pas les seuls à s’intéresser aux crypto-actifs. Les régulateurs surveillent également de près l’introduction de nouvelles monnaies de ce type. Si le Salvador est entré dans l’histoire en déclarant le bitcoin comme monnaie nationale, cela ne fait pas l’unanimité.

La Chine, en particulier, a déclaré la guerre aux monnaies virtuelles. Et l’Empire du Milieu ne mâche pas ses mots : en septembre, la Banque centrale chinoise a publié un communiqué avertissant que les “activités commerciales impliquant une monnaie virtuelle” seraient désormais “illégales” Le bitcoin n’était soudain plus aussi solide et son prix a chuté de manière significative.

L’intervention des autorités chinoises contre les crypto-monnaies a à nouveau frappé quelque temps plus tard, lorsque le gouvernement a ajouté l’extraction de crypto-monnaies, aussi appelé “minage ou mining”  à la liste des activités illégales. L’impact de cette décision a été sans précédent, et pour cause : La Chine représentait à elle seule près de la moitié des opérations de minage de bitcoin du globe.

De potentielles régulations à venir en France

Cependant, il n’est pas nécessaire de partir au bout du monde pour constater la méfiance des régulateurs. En juin dernier, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, plaidait déjà pour une mise en place rapide d’une structure réglementaire européenne.

Dans un discours prononcé lors de la conférence financière annuelle de Paris Europlace, le ministre français des Finances Bruno Le Maire a appelé à une plus grande coopération européenne afin de protéger la souveraineté monétaire. Nous devons être prêts à agir aussi rapidement que nécessaire si nous voulons préserver la souveraineté monétaire de l’Europe, a-t-il averti lors du sommet financier annuel de Paris Europlace. Il est difficile de prédire jusqu’où ira le bitcoin en 2022 sans connaître les intentions des régulateurs.

Précédent

Impôts : vous pourrez faire votre déclaration à partir de jeudi !

Suivant

Le fonds d’investissement PSG Equity prend les commandes de Budget Insight

Derniers articles de Crypto