Quels contribuables vont recevoir un remboursement d’impôts cet été ?

/
declaration revenus impots
Déclaration de revenus : comment payer ses impôts ? - ©Surf-finance.com

Bercy restituera le surplus que l’Etat perçoit aux Français qui ont trop payé d’impôts sur leurs revenus 2021 ou bénéficié de crédits comme ceux pour l’emploi de salariés à domicile.

Deux cas de figure pour prétendre au remboursement

Pour de nombreux contribuables, les prochains jours seront synonymes de bonnes nouvelles. La Direction Générale des Finances Publiques procédera en effet aux remboursements d’impôts le jeudi 21 juillet et le mardi 2 août.

Les contribuables français commenceront à recevoir des versements du fisc ce jeudi. Vous faites peut-être partie des chanceux. Vous pourrez bénéficier d’un remboursement peu de temps après votre déclaration de revenus 2021 et le calcul définitif de vos impôts.

Deux catégories de ménages pourront prétendre à ce retour de fonds. Tout d’abord, ce sont les “victimes” d’un mauvais calcul de la retenue à la source. Cela peut être pertinent pour ceux qui déclarent une baisse des revenus plus lente en 2021 qu’en 2020 (pour rappel, les impôts d’une année sont calculés sur la base des revenus de l’année précédente).

L’oubli d’indiquer la naissance de l’enfant peut également être pris en compte car cela donne droit à une demi-part d’impôt supplémentaire et donc réduit le montant dû.

Par conséquent, les ménages dans ces scénarios peuvent déduire plus à la source qu’ils ne doivent réellement, compte tenu de l’évolution de leur situation. Les finances publiques combleront alors la différence.

Le deuxième scénario, ceux qui bénéficient de déductions ou de crédits d’impôt pour certaines dépenses en 2021 (par exemple, les dotations, les dépenses d’emploi familial, la garde d’enfants, les investissements locatifs).

Dans ce cas, le montant remboursé correspondra au solde des déductions et crédits d’impôt auxquels vous avez droit, compte tenu de l’avance de 60 % qui vous aura peut-être été versée en janvier 2022.

Pour les contribuables qui n’ont pas envoyé leurs informations bancaires dans les délais ou dont les informations ne sont plus à jour, rassurez-vous, le fisc enverra directement les chèques cet été. Les contribuables n’ont rien à faire.

A ce sujet, sachez qu’il est très facile de modifier vos coordonnées bancaires dans votre espace personnel sur impots.gouv.fr. Pour cela, cliquez sur Gérer mon prélèvement puis cliquez sur Mettre à jour vos coordonnées bancaires.

Sur la base des données connues pour 2021 (calculées par les revenus 2020), 12,7 millions de Français ont été remboursés pour 10,4 milliards d’euros. Au lieu de cela, d’autres contribuables doivent encore payer une partie de l’impôt. Et si leur prélèvement à la source est trop faible par rapport à leurs revenus 2021, il augmentera.

Si vous devez encore payer des impôts…

Malgré la mise en place du prélèvement à la source, vous pourriez devoir de l’argent au fisc après avoir calculé vos impôts sur la base de votre déclaration de revenus remplie au printemps 2022.

Si votre calcul d’impôt final est supérieur à votre prélèvement, c’est peut-être parce que vous n’avez pas mis à jour votre taux de prélèvement ou parce que vous avez reçu trop de crédit d’impôt.

Dans ce cas, si le montant à rembourser est inférieur à 300 EUR, vous serez débité le 26 septembre. Si le montant est supérieur à 300 EUR, il sera déduit en 4 fois les 27 septembre, 27 octobre, 25 novembre et 27 décembre.

Si lors de votre déclaration annuelle vous avez oublié de déclarer une partie de vos revenus, rendez-vous sur impots.gouv.fr à partir de mercredi 3 août, date à laquelle la DGFiP ouvre son outil de correction en ligne de la déclaration de revenus. Cet outil de correction reste ouvert jusqu’à la mi-décembre.

Précédent

Tesla vend ses Bitcoins !

Suivant

Samsung aurait trouver la solution pour rendre le minage de Bitcoin plus écologique !

Derniers articles de Fiscalité