Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Qui finance le chômage partiel ?

dans News/Rachat de crédit

Rappelons tout d’abord que le chômage partiel n’est envisageable qu’à partir du moment où l’entreprise qui en fait la demande pour une partie ou la totalité de ses salariés se trouve dans une situation qui justifie cette aide qui est financée par l’Etat et/ou les Assedic en fonction des cas de figure. Deux cas se présentent alors : soit une cessation de travail temporaire et ponctuelle, soit une cessation de travail totale pendant un délai imparti.

Dans tous les cas de figure, le salarié reste à la charge de l’employeur en totalité. Celui-ci lui verse à la fois son salaire et l’allocation conventionnée au titre de la période correspondant au chômage partiel au prorata des périodes de travail effectif. Si par exemple un salarié est en chômage partiel pendant 1 semaine et qu’il travaille les 3 autres semaines normalement, il recevra 3 semaines de salaire normal et 1 semaine de chômage partiel versé par l’employeur sous forme d’allocation conventionnée. De son côté, l’employeur sera remboursé par l’Etat ou les Assedic de ce qu’il verse à son salarié au titre du chômage partiel. L’allocation perçue par l’employeur est appelée allocation spécifique.

Bien entendu, le chômage partiel vous rémunèrera moins que votre salaire traditionnel. Comptez environ 57 % de ce que vous auriez touché en temps normal, c’est à dire l’équivalent d’une prise en charge sous forme d’ARE (Aide au Retour à l’Emploi). Une simulation de chômage partiel est difficile à réaliser en raison du caractère temporaire de la chose.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

id justo Nullam id, elit. venenatis ut ut porta. commodo sit
Retour en haut