Rachat de crédit de précaution.

/

Traditionnellement, la notion de rachat de crédit est liée au surendettement. Pour autant, ce type d’opération peut revêtir un caractère différent du pur désenttement en permettant de financer des projets complémentaires : on parle alors plus de rachat de crédit de précaution.

Que faire lorsque l’on a déjà un endettement de l’ordre de 35 % composé de son prêt immo ainsi que des traditionnels crédits auto et autres prêts personnels alors que l’on a un projet à financer ? Le recours à l’appareil bancaire traditionnel est interdit en raison des critères d’endettement et de nombreux foyers se tournent alors vers l’argent facile et des crédits aux taux élevés…

Pourtant il existe une autre solution : le rachat de crédit de précaution qui a essentiellement pour objet de financer ses projets à court et moyen terme tout en maintenant, voire en diminuant son endettement actuel. Certes, il peut arriver que la durée initiale soit quelque peu revue à la hausse et que le taux soit un peu moins attractif, mais le jeu en vaut souvent la chandelle.

Imaginez qu’avec votre endettement à 35 %, vous envisagiez de financer des travaux ménagers pour 15 000 € et que votre principal véhicule soit à bout de souffle ? C’est bien une enveloppe de 30 000 e qu’il vous faudra dans tous les cas à très court terme et que vous financerez d’une manière ou d’une autre. Si vous recourez à des crédits complémentaires votre endettement atteindra sans aucun doute les 50 %.

Avec un rachat de crédit de précaution, vous pourrez non seulement maintenir votre pouvoir d’achat, voire l’améliorer tout en finançant vos projets sans compter que vous pourrez ajouter une trésorerie destinée à de l’épargne ou de la couverture de découvert bancaire.

Default thumbnail
Précédent

Rachat de crédit : simulations à ne pas démultiplier

Default thumbnail
Suivant

Simulation rachat de credit immobilier

Derniers articles de News

Aliquam Donec justo facilisis suscipit non venenatis mi, eget