Magazine sur la finance & le rachat de crédit

Rachat de crédit et différé d’amortissement sont-ils compatibles ?

dans News/Rachat de crédit

En ces temps difficiles où beaucoup de contribuables connaissent des baisses de revenus dues à des périodes de chômage partiel ou de chômage technique, la flexibilité ou plutôt la modularité des mensualités de ses crédits peut être la clé de l’équilibre de son budget…

Sofinco, Cetelem et consorts le martèlent dans leurs récentes publicités « Suspendez vos versements jusqu’à 3 fois par an, c’est possible ! » répondant ainsi à la demande de clients qui ont parfois le besoin de souffler financièrement et sont donc bien contents de pouvoir suspendre ou plus précisément différer une voire plusieurs mensualités de prêt. Ce principe du différé d’amortissement est tout à fait envisageable pour ce qui est du crédit à la consommation ou de son prêt immobilier, mais à la condition d’en faire la demande en temps et en heure auprès de l’organisme financier concerné.

Dans l’univers du rachat de crédit, ce genre d’options est nettement moins répandue, car elle n’est pas toujours envisagée contractuellement. Pour autant, tous les acteurs du rachat de crédit préfèrent que des clients sollicitent une telle mesure plutôt que de se retrouver en impayé ou avec un rejet de prélèvement synonyme de mise en demeure, voire de fichage bancaire si la situation s’envenime. Il est donc dans l’intérêt des deux parties de trouver une solution à l’amiable.

Dans tous les cas, il est judicieux de votre part de contacter le service clientèle ou consommateur de la banque qui vous a octroyé votre rachat de crédit pour trouver une solution proche d’un différé d’amortissement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

Derniers articles de News

risus. id, dictum adipiscing leo commodo Aliquam Phasellus diam non sem,
Retour en haut