Rachat de credit et surendettement : ce que les commissions ne font pas !

/

Depuis que le principe du rachat de crédit a vu le jour dans l’Hexagone, les opérations de restructurations sont intimement liées au surendettement puisqu’elles répondent en partie à cette problématique. C’est notamment pour cette raison que les acteurs du rachat de prêt observent avec intérêt ce que les commissions proposent aux demandeurs surendettés qui ne savent pas toujours ce qu’une commission fait ou ne fait pas et ce que son intervention implique…

Il faut tout d’abord rappeler que ce que les commissions de surendettement ne peuvent pas faire se résume aux 3 cas suivants :

  • Impossibilité d’accorder des subventions
  • Impossibilité de régler les créanciers des demandeurs en leur lieu et place
  • Enfin impossibilité d’octroyer des rachats ou des regroupements de prêts

Ce dernier point est bien entendu essentiel dans notre propos, car cela signifie que les plans de surendettement ne peuvent en aucun cas revêtir un caractère définitif pour solutionner ses problèmes de surendettement. Au mieux, un plan allège des mensualités excessives sur une période quiquénale, mais dans la limite des capacités de remboursement des demandeurs.

Concrètement, il arrive souvent qu’un plan allège l’endettement d’un ménage de 70 à 45 %, mais rarement du simple au triple, comme c’est parfois le cas avec un véritable rachat de crédit. Vous devez donc bien réfléchir avant de vous orienter vers une commission. Qui plus est lorsqu’on sait qu’une fois qu’un plan est en place, aucune banque en rachat de crédit ne peut prêter, même si les revenus et le patrimoine des demandeurs le permettent. En effet, en cas de litige, d’impayé ou de contentieux, toute banque se verrait débouter de ses droits de recours par les tribunaux…

Default thumbnail
Précédent

Offre prêt rachat de crédit

Default thumbnail
Suivant

Offre prêts hypothécaires

Derniers articles de News

venenatis, non sem, mi, id Lorem velit, et, nunc sed ultricies